Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil Organisations L'Arche de Bouaké


L'Arche de Bouaké

  • Nombre d'utilisateurs : 1

Fondée en 1974, l'Arche de Bouaké est la première communauté sur le territoire africain. Elle accueille 36 personnes avec une déficience intellectuelle en internat ou externat, soutient de nombreuses familles et assure la rééducation psychomotricienne des enfants qui le nécessitent.

Projet de l'organisation

En 1964, Jean VANIER fonde la première communauté de l’Arche en accueillant deux personnes ayant un Handicap Mental, à TROSLY – Breuil (France). Depuis cette date, 140 communautés se sont ouvertes dans 40 pays du Monde.Dix ans plus tard, en 1974, DAWN Follet, fonde la Communauté de l’Arche de Bouaké (Côte d’Ivoire) avec l’agrément du Ministère des Affaires Sociales. C’est la 1ère Communauté sur le continent africain. Feu N’GORAN Roger et feue AMOIN Marie, les premières personnes accueillies, au foyer Akunudjuè Lika (là où il y a la joie), sont les Co-fondateurs de DAWN Follet, aujourd’hui Mme BARRAQUE.Le but de l’Arche est, en créant des Communautés qui accueillent les Personnes ayant un Handicap Mental, de répondre à la détresse de ceux qui sont trop souvent rejetés et de leur redonner une place dans la société». Conformément à ce but, la Communauté de l’Arche de Bouaké est fondée pour «mettre en œuvre toute forme d’aide aux Personnes ayant un Handicap Mental (PHM), et en particulier, pour créer des foyers et des ateliers pour des enfants et des adultes ayant un Handicap Mental, selon l’Esprit défini dans la Charte de la Fédération Internationale de l’Arche».La Communauté quarantenaire de l’Arche de Bouaké (RCI) est située au quartier Ahoungnansou fin goudron à gauche à 400 mètres. Elle compte:
02 foyers: Akunoudjuè Lika (là où il y a la joie) et Nazareth qui accueillent respectivement 10 et 07 PHM soit au total 17 internes.
01 jardin potager et 02 ateliers (Eveil ludique et occupationnel) qui sont fréquentés par 19 externes dont 08 enfants.
01 ferme avicole de 3 000 bêtes composée de 05 poulaillers de 100 m2 chacun fermée du fait de la guerre du 19 septembre 2002.
01 stratégie avancée baptisée suivi de famille ou atelier itinérant qui soutient 22 PHM et leurs familles.
01 petit centre de rééducation psychomotrice qui est fréquenté actuellement par 01 à 03 enfant par jour. En plein régime, ce centre de rééducation recevra 07 enfants par jour.
Une équipe de 22 personnes assure l’animation des foyers, des ateliers et l’accompagnement des PHM. Ce sont 11 Assistants (04 internes et 07 externes), 07 employés ou personnel de soutien, 02 éducateurs (fonctionnaires) et 02 volontaires.