Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil Organisations L'ADAPT


L'ADAPT

  • Nombre d'utilisateurs : 3

  • Nom du responsable : Monsieur Emmanuel CONSTANS
  • Date de création : 1929
  • Adresse : 14, rue Scandicci
    93508 Pantin
    France Europe
  • Téléphone : 01 48 10 12 45
  • Email : siege@nullladapt.net
  • Visitez son site internet www.ladapt.net/
“Vivre ensemble, égaux et différents”, avec notre projet associatif 2011-2015, l’objectif de L’ADAPT est réaffirmé haut et fort : que chaque personne en situation de handicap puisse vivre dans sa pleine et entière citoyenneté, avec une autonomie maximale.

Projet de l'organisation

Le 8 juin 1929, une vingtaine de personnes handicapées se réunissaient à Paris autour de Suzanne Fouché pour créer L’ADAPT. Le but déclaré de cette nouvelle association : que la personne handicapée retrouve sa dignité par une réinsertion dans la société active et professionnelle. Cette vision quasi-révolutionnaire de la personne handicapée, de ses possibilités, mais aussi de ses droits, en tout cas iconoclaste et dérangeante au sortir de la Grande guerre, plaçait déjà la toute jeune L’ADAPT à la pointe de la réflexion.

C’est ainsi que l’association œuvre depuis plus de 80 ans pour accompagner la personne dans la définition et la mise en oeuvre de son projet de vie :  médecine physique et de réadaptation, scolarisation, services d’accompagnement, centres de formation professionnelle, ESAT, parrainages individuels, partenariats avec de nombreuses entreprises...

Au travers ses 100 établissements et services et ses 30 Comités des Réussites répartis sur toute la France, ses 2500 professionnels et ses 300 bénévoles, l’association accueille et accompagne chaque année plus de 12500 personnes en situation de handicap. Association engagée, L’ADAPT met son expertise au service du bien public pour répondre aux besoins de nos concitoyens handicapés.

Fiches d'expérience

La Source du Mesnil
La Source du Mesnil est une résidence accueil qui offre un logement pour dix personnes en situation de handicap psychique