Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil Organisations Association Espérance Hauts-de-Seine


Association Espérance Hauts-de-Seine

  • Nombre d'utilisateurs : 1

  • Nom du responsable : Jean-Pierre SORRIAUX
  • Date de création : 1982
  • Adresse : 2, Rue Pablo Néruda
    92220 Bagneux
    France Europe
  • Téléphone : 01 47 46 01 50
  • Email : jp.sorriaux@nullehsasso.com

Projet de l'organisation

En 1982 un groupe de parents fondent l’association espérance Hauts-de-Seine dans l’objectif de créer des formes alternatives à l’hospitalisation psychiatrique chronique.

 
En 1984, le Centre Jean CAURANT est ouvert : c’est l’une des 1ères fois en France qu’un établissement non médicalisé est ouvert en plein centre ville de Bagneux pour accueillir des malades psychiatriques lourds avec le projet d’une insertion sociale et professionnelle en milieu ordinaire.

Depuis, l’association espérance Hauts-de-Seine a cherché à répondre aux nombreux besoins correspondant à la diversité des profils psychiatriques.


Les besoins des malades psychiques concernent la continuité des soins, le logement décent, l’accompagnement social et des dispositifs d’insertion adaptés.


S’adressant à l’ensemble des personnes ressortissantes du département des Hauts-de-Seine, l’association espérance Hauts-de-Seine a créé ou a adapté des structures correspondantes aux besoins spécifiques des malades psychiques :

-          en matière de logement :

L’association s’adresse aux personnes dépendantes dans son Foyer d’Accueil Médicalisée (FAM (32 places ; Bagneux)) aux personnes en situation d’insertion sociale (Foyer d’Hébergement (39 places ; Bagneux)), aux personnes ayant réalisé un parcours d’insertion (appartements associatifs (18 places ; Bagneux, Bourg-la-Reine, Issy-les-Moulineaux, Courbevoie). Elle vient d’engager la gestion d’une Résidence Accueil pour les personnes en grande précarité présentant un handicap psychique.

 

-          en matière d’accompagnement :

Les personnes devenues et se trouvant en logement personnel (individuel ou colocation) ont besoin d’être soutenues a des degrés différents en fonction de leurs situations et de leurs besoins :
Les Services d’Accompagnement proposent un soutien individualisé sur l’ensemble du département.
Le Service d’Accompagnement à la Vie Sociale (SAVS (52 places ; Bagneux)) propose un accompagnement au maintien et au développement des acquis d’insertion sociale à des personnes assez autonomes et indépendantes. Le Service d’Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés (SAMSAH (50 places ; Nanterre)) apporte une aide sociale et paramédicale à des personnes présentant un risque sérieux d’isolement, d’abandon et de clochardisation à domicile.


-          en matière d’emploi :

L’association espérance hauts-de-seine contribue à l’insertion professionnelle des personnes malades psychiques en les recevant dans l’Etablissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT) Jean CAURANT de Bagneux (43 places) où les travailleurs grâce à de nombreux stages, contrats de mise à disposition, séances de coaching et divers ateliers d’insertion, retrouvent un travail en milieu ordinaire pour environ 50 % d’entre eux.

 

-          en matière d’entraide :

Avant même la mise en œuvre par l’Etat des GEM (90 places), dont elle en gère 3 sur Levallois-Perret, Clichy, Boulogne, Saint-Cloud, Garches, Sèvres, Meudon, Chaville, Ville d’Avray, l’association espérance hauts-de-seine a contribué au mouvement de structures d’accueil, de loisirs et d’entraide non médicalisées et gérées par les usagers eux-mêmes.

Espérance hauts-de-seine est en permanence tournée vers ses interlocuteurs :


-                      ses financeurs : l’Etat, le Conseil Général des Hauts-de-Seine, le Conseil Régional, la Sécurité Sociale

-                       les soignants : centres hospitaliers, CMP, Médecins Psychiatres libéraux, Médecins généralistes et spécialistes

-                      les partenaires institutionnels : élus, CCAS, UDAF et associations tutélaires

-                      partenaires du monde social : associations culturelles, humanitaires, entreprises…


Plutôt que de promouvoir de nombreuses structures, espérance Hauts-de-Seine cherche à concevoir et modéliser des établissements et services répondant avec précision aux besoins exprimés par les malades psychiques dans un contexte d’évolution de la psychiatrie depuis 20 ans : réduction des lits d’hôpitaux, réduction des postes et notamment paramédicaux, évolution de la psychiatrie vers une psychiatrie sociale, besoin de réponse sociale adaptée (logement, travail, occupations et accompagnement), travail pluridisciplinaire et en réseau autour de la personne.
espérance Hauts-de-Seine c’est aussi 25 ans d’expérience de l’ensemble d’une équipe à l’écoute de personnes en souffrance, en soutien à des projets de vie qui se réalisent, dans une éthique et un dynamisme spécifique.

 

 

Fiches d'expérience

Un dispositif d'insertion professionnelle efficace pour les personnes sujettes aux troubles psychiques, ESAT Jean Caurant, Association EHS, France.
Un ESAT à vocation spécifique : accompagner des personnes sujettes à des troubles psychiques vers une insertion professionnelle en milieu ordinaire.