Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil L'animation dans les transports : un enjeu pour la convivialité entres les jeunes de la Chrysalide, Cotonou, Bénin.


L'animation dans les transports : un enjeu pour la convivialité entres les jeunes de la Chrysalide, Cotonou, Bénin.

  • Inclusion : Citoyenneté / Transport
  • Afrique : Bénin
  • Fiche d'expérience

Par Handiplanet le 09/05/2011

Chanter et célébrer matin et soir sur le trajet, apporte joie et sérénité à la Chrysalide, Cotonou, Bénin.

Contexte

 

La Chrysalide est une ONG implantée à Cotonou au Bénin, qui œuvre pour l’intégration des personnes handicapées mentales du pays. Elle accueille dans ses murs en externat, une vingtaine d’enfants et adultes (de 5 à 41 ans), souffrants de déficiences intellectuelles et maladies mentales. L’équipe de l’encadrement, composée de trois animateurs permanents et de deux membres de l’association pour la coordination, propose aux personnes accueillies des activités diverses et variées telles que les ateliers manuels, l’apprentissage scolaire, le sport, des activités sensorielles… La Chrysalide met également en place des actions de soutien scolaire à domicile et dans les écoles pour les enfants intégrés.

 

Chaque matin, le chauffeur de l’ONG sillonne les quartiers de Cotonou afin de récupérer les personnes accueillies pour les conduire au local de la Chrysalide. Il les raccompagne également le soir. La tournée du ramassage dure en moyenne 2h30, et au complet, le nombre de passagers est d’environ 25 personnes (la durée variant selon la circulation très aléatoire de Cotonou).

 

Constats et solutions


Auparavant, dans le transport du matin et soir, les enfants s’agitaient, s’impatientaient et se querellaient… En arrivant au local, chacun se plaignait des uns et des autres, et il fallait alors régler les conflits. Pour remédier à cela, une première solution a été mise en place, à savoir la présence d’un animateur systématiquement lors du transport. Cela n’a pas vraiment résolu le problème.

 

Les encadrants ont également pu faire le constat que les animations telles que le chant à la chrysalide, favorisaient l’enthousiasme, le bien-être, la concentration et le calme de chacun. Effectivement, lors de celles-ci, les personnes accueillies ne sont plus agitées ni dispersées. Les animateurs utilisent également le chant, à chaque moment où les tensions et les chamailleries apparaissent, pour rétablir le calme.

 

Une première expérience a été faite durant la colonie Intégrance 2007 ; où lors d’une excursion, dans le car, tout le monde avait chanté spontanément une chanson connue de tous, et chacun en était ressorti apaisé et ravi. Depuis, la Chrysalide a décidé de faire de l’animation dans le transport matin et soir ; à savoir chanter ensemble les airs préférés de chacun.

 

Le déroulement du ramassage

 

Le chauffeur de La Chrysalide commence la tournée de ramassage vers 7h30, il récupère petit à petit sur son trajet les personnes accueillies. Les premiers passagers sont chargés de débuter l’animation, le chant. Chacun salue tout le monde et rejoint sa place. Certains ont pris un rôle au fil du temps ; il y a Quentin, par exemple, qui s’occupe d’aller chercher chacun des enfants chez eux quand la camionnette s’arrête, il place les personnes ouvre et ferme la porte. Ou encore Christian, qui lui, aime chanter et est souvent moteur dans les animations. Les enfants se stimulent les uns les autres au fil des escales. Jeanne l’animatrice principale, qui les rejoint durant le trajet, organise également l’animation, chaque enfant a sa chanson préférée, c’est donc autant de chansons qui sont chantées pendant le parcours. En plus des chansons, il y a aussi les « bans » ; sorte de récompense qui consiste à frapper des mains ensemble et en rythme pour célébrer une personne. L’arrivée au local est souvent célébrée par plusieurs « bans » afin d’achever le trajet et de commencer les activités du centre de bonne humeur.

 

Bilan


La mise en place de l’animation durant le transport a vraiment apporté une sérénité pour les enfants et animateurs. Les journées au local commencent désormais de manière joyeuse, plus en règlements de compte. Certains ont vu leur comportement général s’améliorer grâce à ce moment convivial (moins d’agitation, plus grande responsabilité…). Une personne accueillie, qui avant, se fatiguait beaucoup du transport et arrivait épuisée au local, est désormais plus enthousiaste…Bien que parfois, certains sont moins disposés à participer, il y a toujours des volontaires qui apportent donc à tous une certaine bonne humeur. Le chant est devenu un véritable rituel dans le transport.

 

Afin d’améliorer encore les conditions de transport, la Chrysalide a le projet d’acquérir au moins une nouvelle camionnette, qui permettrait de sectoriser le ramassage des enfants, afin qu’il y ait un meilleur confort et une durée de transport amoindrie.

Langue d'origine : Français
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 4 + 4 = ?
Votre réponse: