Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil IZEV Fondation Inclusion socioprofessionnelle avec le Café Down de Sisli, à Istanbul, Turquie
Pour aller plus loin
IZEV Fondation
  • Piyasa Caddesi No: 31 Sarıyer / İstanbul Turkey - Istanbul Turquie
  • +90 212 271 00 05 / +90 212 271 00 06
  • izev@nullizev.org.tr
  • Saruhan Singen
  • saruhansingen@nullmsn.com


Inclusion socioprofessionnelle avec le Café Down de Sisli, à Istanbul, Turquie

  • Travail et activité : Insertion professionnelle
  • Asie : Turquie
  • Fiche d'expérience

Par Saruhan Singen le 28/08/2012

Le Café Down de Sisli, depuis 2011 en activité... a permis à ses travailleurs ayant un handicap mental de gagner confiance en eux et d'avoir des responsabilités professionnelles réelles.
  1. Le contexte
 
          IZEV, Fondation pour l’éducation et l’accompagnement social des enfants ayant un handicap mental, est une fondation créée en 1994 et composée de 15 administrateurs, eux-mêmes familles d’enfants en situation de handicap. A ses débuts, il s’agissait d’une école appelée l’école Saadet, dans le quartier de Mecidiyeköy (Centre-Nord, Istanbul), hébergée dans une baraque en bois. Cette baraque a été détruite et c’est dans un bâtiment en dur de trois étages que l’école a été dédiée à l’éducation nationale, à laquelle a été ajoutée une vieille école (bâtiment d’en face) de 4 étages, recevant dès lors plus de 300 demandes de scolarisation. Au fil des années, une salle de sport y a été construite. Environ 4-5 ans après sa création, l’école a ouvert son dernier étage à la petite enfance, concernant les enfants de 0 à 7 ans. Plus de 100 enfants ont été réhabilités dans l’école depuis. Au premier étage de l’école, la Fondation IZEV a mis en place un service de laverie ouvert au public, ce qui bénéficie également aux enfants accueillis.

          L’ancien bâtiment de l’école d’en face devant être détruit puis reconstruit, IZEV a changé de localisation et, à cette occasion, a commencé à travailler avec des jeunes adultes et adultes entre 18 et 35 ans, dans ses nouveaux locaux au sommet du quartier de Sariyer (Nord de la métropole) ; les activités seront de nouveau transférées au lieu historique en 2013, une fois la reconstruction du bâtiment achevée.
 
 
  1. Les objectifs
 
          L’objectif était principalement de permettre aux jeunes adultes d’être embauchés au niveau de leurs compétences et de leur formation, et d’avoir également la possibilité d’entrer en contact avec le milieu ordinaire, notamment à travers la relation au client.
 
 
  1. La mise en œuvre du projet
          
          En tant que secrétaire général de la Fondation IZEV, j’ai noué des relations l’année dernière avec la mairie du quartier de Sisli (Centre-Nord d’Istanbul) et nous avons obtenu l’accord du maire M. Sar?gül pour que des locaux soient mis à disposition de la Fondation de façon à y développer notre projet du Café Down. Architecte, j’ai moi-même créé, à l’aide des possibilités offertes par la mairie, l’espace du Café, au premier étage d’un bâtiment de la mairie de Mecidiyeköy (situé à l’adresse Cemal Sururi Sok. No:1 Gülba? Mah. Mecidiyeköy - ?i?li).

          Pour l’ouverture du café, qui a eu lieu en Avril 2011, nous avons rassemblé 25 de nos jeunes de l’IZEV ayant précédemment suivi une formation en hôtellerie et leurs familles, créé une entreprise économique et commencé à travailler avec l’association ADER pour le Soutien d’une Vie Alternative, pour permettre d’alléger le rôle de l’IZEV dans le projet.
 
          Les travailleurs ont entre 22 et 30 ans ; chaque jour de la semaine, l’équipe tourne, et ce sont donc 5 travailleurs plus un ou deux bénévoles qui tiennent le Café Down de Sisli. Entre 8h30 et 12h, les travailleurs procèdent au ménage et au nettoyage des lieux, et entre 12h et 16h, ils servent les clients en tant que garçons. Ensuite, une partie d’entre eux aide à préparer les plats du lendemain, tandis que les autres font à nouveau le ménage.

Bien évidemment, en contrepartie de ce travail, les jeunes reçoivent à la fin du mois un salaire correspondant au nombre de jours travaillés.
 
 
 
  1. Les moyens
 
          La mairie de Sisli ne prend pas en charge l’ensemble de nos dépenses de loyer, eau, électricité. Notre but n’est pas lucratif et n’est pas non plus de proposer les mets les plus savoureux face à la concurrence. Nous ne faisons pas de profit sur les repas.

          Nous trouvons des sponsor (en général les hôtels) qui nous apporte des mets de la cuisine du monde (jusqu’aujourd’hui, nous avons eu un jour réservé pour les cuisines suivantes : cuisine italienne, chinoise, mexicaine, sushi), pour que nous puissions organiser les samedis et dimanches des fêtes privées, des brunchs et des anniversaires, ce qui permet d’assurer les revenus de roulement du Café Down de Sisli.
 
 
  1. Evaluation
 
          Les jeunes, qui ont montré leurs meilleures performances et ont gagné une grande confiance en eux en moins d’une année de travail, ont témoigné du fait que depuis l’ouverture du café les problèmes avec leurs familles s’étaient largement réduits.

Nos clients se sont habitués au personnel après le premier mois d’activité ; personnel et clients prennent des photos ensemble et plaisantent ensemble. Les clients ont été étonnés de découvrir et de voir que ces travailleurs étaient bien plus compétents que des travailleurs “normaux”.

          Aujourd’hui, nous commençons notre nouveau projet, pour lequel nous avons obtenu le soutien complet de la mairie de Sisli par l’intermédiaire du maire M. Sar?gül. Nous avons prévu d’ouvrir un grand centre à l’intérieur d’un jardin de 1 000 m², qui comprendra un café plus grand, une boulangerie-pâtisserie, un centre de réhabilitation, un centre artistique et, partie la plus importante, des chambres d’hôte où les familles pourront se reposer pendant des séjours de 2-3 jours, grâce au service d’autres familles bénévoles.
Quant au jardin, il sera utilisé tant pour que les enfants puissent s’y épanouir que pour faire pousser des légumes et des fruits biologiques...
            IZEV a porté ce projet dans son ensemble auprès de l’Union Européenne, et prévoit de présenter aussi séparemment ses sous-projets, mais reste ouvert à tout type d’aide, compte tenu de l’ambition du projet, et pour permettre de créer un espace réellement agréable au service des enfants, adolescents et adultes ayant un handicap mental ainsi que leurs familles.
 
Salutations cordiales et respectueuses
M. Saruhan Singen, architecte
Secrétaire général de l’IZEV
 
Voir la vidéo (langue : turc; attendre 30 secondes de publicité) :
 
 
Langue d'origine : Français
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 10 + 4 = ?
Votre réponse: