Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil Asperger Amitié Les cafés-rencontres de l'Association Asperger Amitié, Le Plessis-Bouchard, France
Pour aller plus loin
Asperger Amitié
  • 1 avenue de l'Europe 95130 Le Plessis-Bouchard France
  • 01-30-72-52-27
  • info@nullaspergeramitie.com
  • Clémence Petit
  • petit.clemence@nullgmail.com


Les cafés-rencontres de l'Association Asperger Amitié, Le Plessis-Bouchard, France

  • Vie sociale et quotidienne
  • Europe : France
  • Fiche d'expérience

Par Clémence Petit le 08/04/2011

Les cafés-rencontres de l'Association Asperger Amitié permettent aux personnes atteintes de ce syndrome et à leurs familles de partager un véritable moment de convivialité, d'échange.

 

 



Contexte


L’association Asperger Amitié a été créée en juin 2010 par plusieurs parents d’enfants atteints du syndrome d’Asperger ainsi que des psychologues spécialisé(e)s, formé(e)s à ce syndrome.

 

Le syndrome d’Asperger se manifeste par des difficultés à communiquer et à entretenir des rapports sociaux. Les personnes Asperger sont souvent très intelligentes, peuvent avoir une mémoire exceptionnelle, s’expriment bien et ont d'excellents résultats scolaires, mais souffrent de difficultés de coordination, de temps et d'espace. Elles présentent souvent dans leur façon de se comporter un côté rigide. 

 

L’association Asperger Amitié a pour principal objectif de remédier au manque de moyens et de prise en charge des personnes concernées par ce syndrome et de les aider ainsi que leurs familles, en leur proposant une écoute, une information et en organisant toutes sortes de rencontres chaque mois dans un but d’échange et de partage.

 

L’association est principalement dédiée aux adolescents et jeunes adultes porteurs du syndrome d’Asperger. Pour autant, la moyenne d’âge se situe aux alentours de 30-35 ans, allant de 17 à 80 ans.

 

Pour devenir membre de l’association, il suffit de s’acquitter d’une cotisation annuelle modique. Asperger Amitié est une association sans but lucratif et se bat contre toute forme d’« autisme business » engendré par des personnes peu scrupuleuses, abusant de la fragilité de familles parfois complètement déboussolées. En ce sens, elle accompagne, conseille et oriente ces familles vers des psychologues expérimenté(e)s,  bénéficiant de nombreuses années de pratique auprès de personnes atteintes du syndrome.

 

L’association ne possède pas de locaux, mais devrait très prochainement bénéficier d’une salle au sein de la Maison des Associations du XIème arrondissement. Ce cadre sera certes moins « naturel » qu’un café, mais au vu du nombre croissant de participants, cela s’avère nécessaire !

 


Mise en œuvre

 

Ainsi, tous les premiers samedis du mois, un café-rencontre est organisé de 10h à 12h30 au café « Le bon pêcheur »  9, rue des Prêcheurs, dans le premier arrondissement de Paris. Ce sont 40 à 50 personnes qui se retrouvent, discutent, partagent et échangent. Il s’agit aussi bien de parents que d’adolescents, d’adultes, tous concernés de près ou de loin par le syndrome d’Asperger. Les personnes Asperger éprouvent des difficultés à entrer en interactions avec d'autres personnes, il leur faut un temps d’adaptation à chaque fois. L’association préfère les cadres « naturels » tels que les cafés, beaucoup plus conviviaux que les locaux des maisons d'associations par exemple dans un but de « normalisation » des rencontres, en effet, dans la « vraie vie » nous donnons rendez-vous à nos amis dans un café...

 

Ces rencontres ont permis et permettent une réelle évolution dans leur comportement. Ainsi, lorsque ces rendez-vous ont débuté, plusieurs personnes restaient recluses dans les coins du café, de façon à ne jamais être au centre de la pièce. Il fallait aller les chercher, provoquer les rencontres…Puis, petit à petit ces personnes qui auparavant fuyaient toute interaction sociale ont commencé à aller les unes vers les autres, à se rapprocher, voire même à convier de nouveaux membres. Leur confiance en elles s’est développée de façon considérable, ce qui s’est nettement ressenti sur leur comportement.

 

L’exemple le plus frappant est sans conteste Julien, jeune Asperger de 21 ans. Lorsqu’il est arrivé dans l’association, Julien ne parlait quasiment pas. Les psychologues devaient énormément le solliciter pour entendre le son de sa voix. En très peu de temps, Julien s’est affirmé, a pris la parole lors des rencontres, sous le regard ébahi de sa maman. Parler n’est plus une difficulté pour lui désormais.

 

Lors de ces rencontres, les psychologues incitent les personnes à parler, à échanger, et surtout à parler en se tournant face à leur interlocuteur et à le regarder dans les yeux. Les parents peuvent également trouver un réel soutien et discuter entre eux ou avec les psychologues, partager leur vécu aux côtés d’un enfant/adolescent Asperger, ce vécu pouvant parfois être éprouvant.

 

L’Association compte beaucoup sur le bouche-à-oreille, sur la puissance des réseaux sociaux pour se développer. Cela semble fonctionner puisque dernièrement, deux personnes originaires de Perpignan et de Limoges ont fait le déplacement pour participer à ces rencontres.

 

 

Moyens

 

  • Au plan humain : l’Association est constituée de deux psychologues confirmées,  d’une étudiante en master de psychologie, ainsi que d’une étudiante en psychomotricité. Toutes ces personnes sont spécialisées dans la prise en charge du syndrome d’Asperger ou présentent un grand intérêt pour ce dernier. L’association lance un appel aux psychiatres, assistantes sociales, orthophonistes, ergothérapeutes, psychomotriciens qui souhaitent s’engager bénévolement et se former au syndrome.

 

  • Au plan financier : L’Association vit grâce à ses généreux donateurs, mais elle est évidemment à la recherche de fonds pour continuer à mener à bien ses projets.

 

De nombreux projets en perspective

 

D’autres projets sont actuellement en cours, notamment l’élaboration d’un groupe de parole concernant la vie de couple et la sexualité, suite à une forte demande des personnes concernées. De même, un projet théâtre sera prochainement mis en place, dans lequel seront jouées des scènes de la vie quotidienne (aller chercher le pain…) afin de faciliter leur mise en œuvre dans la réalité.

 

Asperger Amitié prévoit également des soirées bowling, bingo, cinéma, ainsi que des sorties pique-nique. En décembre dernier, l’intervention d’un groupe de danseurs irlandais a permis aux membres d’apprendre à danser…chose peu aisée lorsque l’on sait que tout contact corporel avec l’autre cherche à être généralement évité !

 

Une brocante est prévue au mois de mai, et elle sera a priori très prometteuse, puisque les membres de l’association devront vendre eux-mêmes leurs objets, les obligeant ainsi à interagir avec les clients ! Ce genre d’initiatives pourrait sans problème se développer dans les autres régions de France.

 

 

 

 

 

 

Langue d'origine : Français
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 4 + 4 = ?
Votre réponse: