Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil Espoir 54 la Bibliothèque des livres vivants
Pour aller plus loin
Espoir 54
  • 6 rue du général Chevert 54000 Nancy France
  • 03.83.85.01.01
  • pauline.simon@nullespoir54.org
  • pauline simon
  • pauline.simon@nullespoir54.org


la Bibliothèque des livres vivants

  • Santé : Santé mentale
  • Europe : France
  • Fiche d'expérience

Par pauline simon le 14/06/2012

La bibliothèque des Livres Vivants fonctionne exactement de la même façon qu'une bibliothèque classique. Les lecteurs viennent y emprunter un livre pour une durée limitée et prenne

CONTEXTE DE L'ACTION: La maladie mentale fait peur, la folie suscite le rejet, les « faits divers » font l'amalgame entre maladie mentale et violence, une psychiatrie sécuritaire revient aux pratiques de l'enfermement et de la contrainte. Tel était le constat que faisait notre association en 2008. Espoir 54, au delà d'accompagner les personnes en situation de handicap psychique dans leur parcours d'insertion, a pour mission de contribuer à la destigmatisation de la maladie psychique auprès du grand public. Afin de changer le regard porté sur le handicap psychique et redonner la parole aux personnes concernées, nous avons décidé de développer un outil de sensibilisation : la Bibliothèque des livres vivants (BLV). Cette bibliothèque fonctionne comme une bibliothèque classique. Les lecteurs viennent y emprunter un livre pour une durée limitée (20 mn). Parce que le livre est, ici, une personne, un dialogue va s'installer entre eux.

UNE PREMIÈRE EN FRANCE: L'aventure a commencé le 20 octobre 2007 au Forum de la FNAC à Nancy. Le Conseil général de Meurthe-et-Moselle y organisait dans le cadre des 3èmes Rencontre départementales de lutte contre les discriminations « Egalité, fraternité, agissez! » une « Bibliothèque des Livres Vivants » à laquelle nous avons pu participer. Fort de cette expérience avons décidé de créer des BLV sur le thème du handicap psychique exclusivement. Avec le soutien du « Collectif santé mentale de Lorraine », nous décidons d'organiser une première BLV durant la Semaine d'information de santé mentale de mars 2008 avec pour objectifs :• sensibiliser et informer sur les maladies psychiques• redonner aux personnes en situation de handicap psychique une place de citoyen au cœur de la cité, en portant des actions militantes. Nous savions la tâche délicate. Exposer au grand public des êtres humains sur lesquels pèsent des préjugés persistants pouvait paraître contre-productif. Mais cette première expérience a été très positive. 80 échanges auprès de 11 Livres Vivants qui nous ont alors dit combien ils se sont sentis valorisés, même si l'exercice avait été épuisant.

ÉVOLUTION DE L'OUTIL SUR 4 ANS : Une vingtaine de BLV se sont ainsi déroulées ces 4 dernières années dans des lieux divers et variés à différentes occasions (Forum FNAC, médiathèques, colloques, galeries d'art, mairie…). Au départ nous sollicitions les partenaires et organisateurs de manifestation en tous genres pour présenter notre outil puis très vite, la presse s'est intéressée au concept et a diffusé des articles dans les médias. Aujourd'hui nous répondons aux différents besoins des partenaires. A la fin de chaque BLV nous avons fait des évaluations et avons affiné notre champ d'intervention. Aujourd'hui, notre BLV s'organise impérativement dans un contexte spatial et temporel accompagné. C'est-à-dire qu'elle doit être mise en place en accompagnement d'au moins un événement favorable à la destigmatisation du handicap psychique (colloque sur le handicap, sensibilisation d'un public précis, séance d'échange avec le public sur les préjugés…). Nous avons constaté qu'un individu va dans un premier temps chercher des éléments qui vont conforter ses représentations sociales. Il est donc important que la personne ait pu prendre conscience qu'elle pouvait avoir un préjugé.

LES ÉLÉMENTS INDISPENSABLES: 3 BIBLIOTHECAIRES qui accueillent, inscrivent, orientent le public. Elles présentent le règlement, surveillent le temps de discussion, veillent au bon déroulement des échanges et reçoivent les visiteurs après leur entretien.1 PSYCHOLOGUE qui répond aux questions des lecteurs sur les pathologies, pour soutenir les livres et s'assurer qu'ils sont en capacité de continuer les entretiens. Des LIVRES VIVANTS (personnes en situation de handicap psychique). Le nombre est variable selon le nombre de personnes attendues dans la BLV. Il faut qu'ils puissent se relayer et prendre des pauses (entre 4 et 10 livres).UN ESPACE D'ACCUEIL, lieu d'explication du fonctionnement de la BLV et inscriptions. UNE SALLE D'ATTENTE ET DE DETENTE, cet espace permet de faire patienter les personnes en attente d'un entretien mais également de débriefer avec les personnes sortant d'entretien autour d'un café et de quelques gâteaux. UN ESPACE D'ENTRETIEN OUVERT, Il doit être séparé des autres espaces mais être lumineux. Attention à la sonorisation de la salle. A divers endroit de la pièce, deux chaises sont disposées face à face afin de constituer des ilots de discussion.

UN OUTIL PERFORMANT A UTILISER AVEC PRÉCAUTION: Il faut être extrêmement attentif à ce que la personne n'ait pas le sentiment d'être « déshumanisée », réduite à l'objet « livre ». Plutôt que de se présenter en tant que porteuse d'un trouble psychique, elle est désignée par son prénom. Le lecteur découvrira en entretien le vécu singulier de son interlocuteur. La BLV prend tout son sens dans un contexte précis de sensibilisation et a davantage d'impact lorsqu'elle s'adresse à un public ciblé (étudiants, agents de collectivités territoriales…).Notre principale difficulté est actuellement de trouver de nouvelles personnes souhaitant être « Livres vivants ». Il n'est pas aisé de parler de soi à des inconnus. Il faut connaître ses troubles et pouvoir en parler sans se mettre à mal.En 2010, l'ARS de Lorraine a confié à la Fédération Agapsy* une action de formation de formateurs sur les BLV : sur une douzaine d'associations œuvrant en Lorraine dans le domaine du handicap psychique, huit structures ont bénéficié d'échanges d'expérience et d'accompagnement. Un guide pratique a été co-réalisé avec Espoir 54 qui a également participé aux différents temps de formation des partenaires.

Concours: Concours HANDIPARTAGE 2012
Langue d'origine : Français
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 5 + 5 = ?
Votre réponse: