Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil Le Centre de Cerfontaine Retrouver le sourire et la parole : « Tout est possible avec les bénéficiaires et le buccodentaire » Centre de Cerfontaine, Belgique
Pour aller plus loin
Le Centre de Cerfontaine
  • Rue de la Loquette 39 7600 Peruwelz Belgique
  • +32(0)69/77.99.99
  • info@nullcentredecerfontaine.be
  • Joëlle Verbregghe
  • paramedical@nullcentredecerfontaine.be


Retrouver le sourire et la parole : « Tout est possible avec les bénéficiaires et le buccodentaire » Centre de Cerfontaine, Belgique

  • Santé : Santé au quotidien
  • Europe : Belgique
  • Fiche d'expérience

Par Joëlle Verbregghe le 27/03/2014

Un 'fauteuil motivation', pour apprivoiser celui du dentiste, et un solide programme pour permettre aux bénéficiaires de retrouver une harmonie bucco dentaire et un large sourire.

1. Le service paramédical du Centre de Cerfontaine, des ados et adultes en quête de stabilité

Notre service se situe rue de la Loquette 7600 Péruwelz (Belgique). Le projet de notre organisation est d’offrir une stabilité aux personnes accueillies et une prise en charge de leurs besoins par le biais d’un foyer de vie convivial favorisant le bien être, l’intégration et l’autonomie.

Au sein du Secteur ados, les résidents accueillis ont des troubles du caractère, des problèmes familiaux, des troubles du comportement, et sont âgés de 11 à 18 ans.

Au sein du Secteur adultes, ce sont des personnes ayant une maladie mentale ou une déficience mentale, avec un handicap pouvant aller de modéré à sévère (type d’accueil « FAM » : Foyer d’Accueil Médicalisé). Ces résidents sont âgés de 40 ans en moyenne.

Parmi les types de services et activités proposés, se trouve le  Centre de jour, et le service à la collectivité.

2. La finalité de l’accompagnement et du suivi dentaire

La mise en place d’un suivi dentaire pour les bénéficiaires est née du besoin de supprimer les douleurs dentaires, réduire le coefficient masticatoire, et rétablir l’esthétique afin que les bénéficiaires retrouvent le sourire.

Pour les personnes handicapés et l’entourage, l’attente principale était de supprimer ces douleurs.

Concernant le centre, l’action de suivi a pris corps dans l’objectif global de rétablir une harmonie bucco-dentaire dans le suivi des personnes accueillies.

La crainte principale concernait l’acceptation ou non du plan de traitement par les bénéficiaires, aussi bien pour les soins ou la prothèse.

3. Le suivi : une démarche intégrée au fonctionnement de l’accueil

6 mois de mise en place ont été nécessaires, pour notre Centre comme pour le dentiste, afin d’adapter au mieux les soins pour cette population.

Parmi les différentes actions, l’accent est mis sur :

- la motivation à l’hygiène, faire comprendre aux bénéficiaires les risques d’une mauvaise hygiène bucco dentaire et le faire comprendre aussi aux éducateurs

- la mise en place de 3 réunions au Centre par rapport à l’hygiène

- la motivation au cabinet du dentiste, et les conseils pour l’utilisation du brossage électrique.

Ce suivi dentaire fonctionne aujourd’hui de manière permanente avec 3 réunions annuelles au Centre, et dans le cadre d’une prise en charge régulière dès qu’un besoin apparaît, au « fauteuil motivation » (le fauteuil du dentiste, sollicité au cas par cas).

4. Un dentiste, du bénévolat et une équipe de professionnels médico-sociaux

Sur le plan humain : Responsable du paramédical de notre institution ; éducatrice accompagnatrice ; assistante du cabinet dentaire ; le dentiste ; et un intervenant Oral B pour le brossage électrique.

Sur le plan financier :

- La Formation était menée par le dentiste ou dans le caRésidences Péruwelz photodre de réunions bénévoles ; l’action n’est pas l’objet d’un financement spécifique.

- Les bénéficiaires financent eux-mêmes les brosses à dents électriques.

Sur le plan technique et matériel : Au centre, ce sont les locaux de la salle des repas avec son rétroprojecteur qui sont utilisés. Un document Powerpoint sur l’hygiène a été élaboré par notre Centre de Cerfontaine.

 

5. La bouche et son hygiène : retrouver même le sourire et la parole

L’objectif est atteint dans certains cas, quand la prise de conscience du bénéficiaire et de l’équipe ont pu avoir lieu. Les bénéficiaires retrouvent le sourire, parfois même la parole. Ils sont contents de pouvoir manger et n’ont plus de douleurs. Nous avons constaté une meilleure hygiène, et l’amélioration de la prise de conscience par tous de cet enjeu.

Des difficultés  ont tout de même été rencontrées dans le fait de devoir faire passer le message, et devoir changer les habitudes des uns et des autres. L’hygiène buccodentaire nécessite une organisation spécifique qu’il faut intégrer au programme quotidien.

Nous avons appris, avec la mise en place de ce suivi, que tout est possible avec les bénéficiaires, aucune restriction n’existe lorsque l’on élabore avec eux des solutions convenables. Ce sont des personnes comme les autres.

Ce type d’accompagnement et de suivi est reproductible si on prend le temps d’expliquer aux bénéficiaires et aux éducateurs, et surtout si l’on est motivé.

Le conseil du Centre Cerfontaine pour ceux qui voudraient reproduire notre action après la lecture de cette fiche sur Handiplanet :

Soyez patients.

Langue d'origine : Français
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 5 + 5 = ?
Votre réponse: