Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil IMP Mutwenzi Des enseignants guides aident les enfants ayant un handicap mental à fréquenter l’école inclusive. Gitega Burundi
Pour aller plus loin
IMP Mutwenzi
  • ------- BP 32 GITEGA Burundi
  • + 257 79 479984/+257 75192967
  • ngiyededieu@nullyahoo.fr
  • Jean NGIYE
  • ngiyededieu@nullyahoo.fr


Des enseignants guides aident les enfants ayant un handicap mental à fréquenter l’école inclusive. Gitega Burundi

  • Enfance : Intégration scolaire
  • Afrique : Burundi
  • Fiche d'expérience

Par Jean NGIYE le 13/10/2016

Nous avons amené les enfants à l’école ordinaire car l’école est le milieu le plus intégratif et social. Les enfants déficients mentaux légers et les enfants IMC auront des connaissances, des amis et cela les permettra d’atteindre à l’insertion effective dans leur famille et ainsi que dans leur société.

 

  1. Le contexte

 

LE CENTRE IMP MUTWENZI

 

Le Centre a été créé le 2 Février en 1983 sous l’impulsion d’une mère d’un enfant handicapé mental, avec l’aide de la Congrégation des frères de Notre Dame de la Miséricorde.

L’objectif  principal est de donner une assistance sociale aux  enfants handicapés mentaux et polyhandicapés  en faisant des activités  visant  à  améliorer leur autonomie et leur dignité.

 

De 5 enfants traités au Centre en 1983 et 17 enfants en 1996, aujourd’hui notre Centre de Mutwenzi traite 158 enfants dont 128 sont internes et 30  externes. Le nombre du personnel est passé de 3 Frères et 5 laïcs à 5 frères et 84 laïcs. Comme vous pouvez le constater, il y a eu un grand développement institutionnel.

 

Actuellement, l’objectif principal de l’IMP est de faire accéder les enfants à la rééducation, la réadaptation et l’éducation afin qu’ils atteignent autant que possible leur autonomie et leur intégration  socio-éducative et professionnelle.

Bien que le nombre d’enfants et celui du personnel et les objectifs aient augmenté  les moyens financiers  et matériels n’ont pas suivi l’évolution du Centre.

Le Centre accueille des enfants qui proviennent de tous les coins du Pays à cause du système d’hospitalisation déjà établi.

Celui-ci éprouve beaucoup de difficultés pour subvenir aux nombreux besoins dont leur prise en charge médicale et éducative devient de plus en plus exigeante.

 

Différentes modes de scolarisation sont proposés  aux enfants du centre.

20 enfants fréquentent l’école préparatoire  du centre pour pouvoir continuer dans l’école inclusive.

6 enfants en alphabétisations au Centre (quelques notions de connaissances en lecture, écriture, calculs, Etude du milieu…

17 enfants sont déjà à l’école primaire ordinaire qui  a un système d’éducation inclusive.Ces sont ces enfants qui bénéficient d’enseignants guides pour les aider dans leur scolarité.

 

 

  1. Respecter la finalité de l’éducation inclusive

 

 

  • Quels défis présente la scolarisation d’enfants déficients intellectuels dans les classes inclusives au Burundi ?

    Les écoles inclusives sont  à titre indicatif. On est encore  au niveau des écoles pilotes et satellites dans des provinces  pilotes.

    L’inclusion se passe sans que l’on tienne compte à leur situation spécifique, à leurs besoins spécifiques et sans  enlever  toutes leurs barrières qui les limitent dans leur fonctionnement scolaire.

    Les programmes éducatifs ne sont pas adaptés. Les infrastructures des écoles ne sont pas adaptées.

    Les enfants avec déficience mentale sont accueillis seulement dans les écoles pilotes.

     

  • Qu’est ce qui vous a poussé néanmoins à faire intégrer les enfants dans cette école ?

    Nous avons amené  les enfants à l’école ordinaire car l’école est le milieu le plus intégratif et social. Les enfants déficients mentaux légers  et les enfants IMC auront des connaissances,  des amis et cela les permettra d’atteindre à l’insertion effective dans leur famille et ainsi que dans leur société.

     

     

  1. L’école inclusive au Burundi

 

 

  • Quelles particularités présentent les écoles inclusives au Burundi ?

    Elles ont des particularités du fait qu’elles sont les seules qui accueillent les enfants en situation d’handicap. Les enseignants  sont formés et informés que ces enfants sont capables de quelque chose. Même le travail intellectuel connaitra des progrès.

    Celui qui promeut ces classes c’est Handicap International en collaboration avec  le Gouvernement Burundais par  le biais  de son ministère d’enseignement et avec l’appui des centres spécialisés.

    Elles sont encore au niveau des écoles pilotes et des écoles satellites dans des provinces pilotes.

    Dans une classe inclusive en moyenne l’enseignant a 45 à 60 enfants y compris les enfants avec différentes déficiences. Aussi cela reste une gageure d’être attentif aux besoins particuliers de l’enfant

  • Quelle particularité présente votre école inclusive ?

    L’école qui accueille nos enfants est une école modèle pour toutes les écoles  pilotes parce qu’elle accueille beaucoup d’enfants avec déficience mentale légère et des enfants infirmes moteur cérébraux accompagnés par les enseignants guides.

    C’est la seule école qui a ce système d’enseignants-guides, mis en place par  notre Centre pour enlever justement les barrières qui limitent leur scolarisation.

    Ils font le travail du secrétariat : ils prennent des notes ou écrivent des réponses pour les enfants qui ont une déficience motrice. Ils participent aux évaluations. Ils donnent des soins hygiéniques aux enfants qu’ils accompagnent

    Ils décodent  le langage incompréhensible des enfants qui souffre de la dysarthrie

    Les enseignants guides font également des cours du soir pour la révision de la matière.                 Les enfants  bénéficient aussi de moment d’étude libre et de jeux libres.

     

  1. Les moyens mis en oeuvre?

 

  • Comment sont recrutés ces enseignants guides ? Qui les rémunère ? Reçoivent-ils une formation ?

    Les enseignants guides possèdent des diplômes des humanités pédagogiques, ils sont recrutés parmi les jeunes  bénévoles qui ont terminé les écoles secondaires qui viennent  bénéficier une formation  au centre et participent  ainsi dans l’enseignement  de notre  école préparatoire et puis chaque enseignant guide avance avec ses élèves. Ils sont rémunérés par le centre. 

     

  • Les écoles inclusives bénéficient-elles de moyens supplémentaires par rapport aux autres écoles ?

    Elles ont des moyens techniques supplémentaires et des adaptations des infrastructures octroyés par Handicap International.

    Les parents qui ont des moyens donnent des contributions  pour le salaire des enseignants-guides mais beaucoup ne le peuvent  pas.

     

     

  1. Quelle évaluation faites-vous aujourd’hui ?

 

 

  • Comment les enfants handicapés sont-ils accueillis dans l’école ? Se sentent-ils reconnus, intégrés par les autres élèves?

    Les enfants sont bien accueillis et se sentent reconnus et intégrés dans les écoles pilotes cependant  dans les écoles qui n’ont pas le système inclusif, les enfants en situation d’handicap ne sont pas accueillis.

    Les enfants en situation d’handicap qui vont à l’école changeront la mentalité qui fait dire qu’un enfant en situation d’handicap ne vaut rien.

    L’enfant en situation d’handicap bénéficiera d’une formation formelle. Dans l’école inclusive qui a un système d’enseignants-guide, il réussira mieux car le suivi et les évaluations sont faits par des personnes avisées en collaboration avec les spécialistes des centres.

  • Sinon quelle est la limite de l’école inclusive au Burundi? Avez-vous eu des échecs ? si oui, pourquoi ?

    Les écoles inclusives sont très peu et sont seulement dans deux sur 18 provinces du Burundi.

    Les écoles inclusives ont des échecs parce qu’ils n’ont pas ce système d’enseignants guides. Elles ont des échecs du fait que leurs classes  sont pléthoriques .Les enfants en situation d’handicap ne sont pas biens installés. Les enfants n’ont pas de suivi qui répond à leurs besoins éducatifs. 

    Nous n’avons pas le système de classes intégrées d’éducation au Burundi

     

     

  • Quelles difficultés avez-vous rencontrées ? Quelles sont les limites de l’école inclusive avec enseignants-guide

    Nous avons encore des difficultés pour les évaluations des enfants notamment les tests et les examens car le centre est obligé d’augmenter les enseignants guides par classe.  Il est très difficile qu’un enseignant guide qui a six enfants  dans sa classe puissent les évaluer  tous à la fois dans le temps prévu. Sur une classe de six ou sept enfants, les évaluations sont faites par deux enseignants car nous n’avons pas des aides techniques qui faciliteraient les évaluations comme par exemple les ordinateurs.

    Les salaires d’enseignants guides sont difficiles à trouver. Nous n’avons pas un moyen adapté pour leur transport. Le carburant est difficile à trouver pour le centre. On sera limité par notre moyen d’intervention pour accompagner ces enfants si on n’aurait pas ces moyens techniques qui nous aideraient à limiter le nombre d’enseignants guides.

    Les infrastructures d’accueil sont très exiguës. Nous n’avons pas d’infrastructures qui nous servent comme salles de classe  préparatoires et de salles de cours du soir nous nous servons des réfectoires, des vérandas et des salles de récréation. 

     

  • Quels enseignements en tirez-vous ?

    Les écoles inclusives ont permis de démontrer que chaque personne a des compétences. L’essentiel c’est de déceler leurs compétences et les capitaliser et d’enlever leurs barrières 

     

     M. Jean Ngyie de Dieu, directeur du centre

     

     

     

     

     

     

     

     

Langue d'origine : Français
indian
16/03/2017 23:37
Pretty section of content. I just stumbled upon your weblog and in accession capital to assert that I get actually enjoyed account your blog posts.
Any way I'll be subscribing to your augment and even I achievement you access consistently quickly. http://bit.ly/2lZh8pz
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 4 + 4 = ?
Votre réponse: