Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil AETSD (Association pour l'éducation) et des Services de formation pour les personnes handicapées Les études avant la formation pour les jeunes avec des troubles d'apprentissage à rejoindre le système d'éducation inclusive, Éthiopie
Pour aller plus loin
AETSD (Association pour l'éducation) et des Services de formation pour les personnes handicapées
  • P.O. Box 751 Hawassa South Ethiopia P.O. Box 751 Hawassa Ethiopie
  • +251912009680
  • aetsdhawassa@nullgmail.com
  • Tsehanynew Ademe
  • aetsdhawassa@nullgmail.com


Les études avant la formation pour les jeunes avec des troubles d'apprentissage à rejoindre le système d'éducation inclusive, Éthiopie

  • Enfance : Éducation spécialisée
  • Afrique : Ethiopie
  • Fiche d'expérience

Par Tsehanynew Ademe le 30/04/2015

1. AETSD : travaillant pour un système d'éducation Inclusive

L'Association de l'éducation et les Services de formation pour les handicapés (AETSPD) vise à contribuer à rendre la société plus inclusives et aider des personnes ayant une déficience devient citoyens de dépendantes, capables et indépendants productifs, libre. AETSD est basé en Ethiopie et travaille principalement en trois zones, administration d'une ville et un district spécial : Sidama, Wolayta, Zones Siltie, administration de la ville de Hawassa et hamid extraordinaire de district de la région du sud de l'Éthiopie.

Nos bénéficiaires (environ 280) sont des enfants et des jeunes femmes avec visuel, auditive, trouble intellectuel et physiquement handicapés. Elles sont incorporées dans le cadre des projets différents.

Notre association a été créée en 2010 et son Assemblée générale se compose de 90 % de tous les types de personnes ayant une déficience. Le Conseil d'administration est établi, et comprenant les membres du Comité est des personnes handicapées et autres personnes bénévoles formés. Dix-neuf personnes handicapées ont été employées dans différents ouvrages de l'association. L'association a tenté de répondre à l'écart des ressources humaines basés sur l'accord signé avec Voluntary Service Overseas du Royaume-Uni. Une équipe de bénévoles a été formée et préparée six projets sur les questions de handicap. Certains membres du personnel ont la formation (sur la gestion des bénévoles, aide juridique, transfert d'argent) et certains ont participé à la table ronde (menée à AdamaNazreth) concernant la question de la communauté d'inclusion dans les objectifs de développement universel dans le plan de venir Millénaire pour le développement de l'Éthiopie.

Les principaux objectifs des projets et programmes mis en œuvre par notre association sont:

  • Augmenter le niveau de sensibilisation de la communauté sur le handicap, ses causes et ses conséquences
  • Ouverture des écoles preeducation pour trouble visuel, auditif ou intellectuel, en utilisant le Braille, la langue des signes, des exercices de thérapie et formations professionnelles
  • Production et la distribution d'aide didactique pour les étudiants de l'enseignement pré scolaire
  • Donner aux familles des enfants handicapés afin de minimiser les abandons scolaires dans les écoles régulières de gouvernements.
  • L'intégration de la question du handicap à tous les acteurs du développement
  • Fournir conseils de maison à l'autre et suivi de services pour enfants handicapés qui fréquentent l'enseignement pré scolaire.
  • Réduire le taux des pratiques traditionnelles néfastes envers les personnes handicapées (personnes handicapées)
  • Engager des personnes handicapées et leurs familles dans les activités génératrices de revenus auto maintien

2. réalisations : actions mises en œuvre par AETSD

En ce qui concerne un soutien éducatif aux enfants handicapés, Voici nos principales réalisations :

  • 157 enfants handicapés ont rejoint l'école
  • 5 appareils auditifs et bâton blanc 22 ont été distribués pour 27 enfants déficients auditifs et visuels dans Hawassa Tabor et les chantiers Leku
  • Chaussures et uniforme scolaire ont été distribués à 32 enfants déficients auditifs et visuels dans la ville de Hawassa et Leku
  • Cahier d'exercices et d'autres matériels fixes ont été distribués pour les 57 élèves déficients auditifs.

Concernant la sensibilisation de la communauté ici est nos principales réalisations :

  • Une journée de la citoyenneté mondiale a été célébrée par le Voluntary Service Overseas. International et des volontaires nationaux sur la participation de la rubrique des personnes handicapées à la citoyenneté mondiale.
  • Une pétition sur les questions de handicap a rassemblé 1000 signatures. Son but est d'avoir une influence sur le gouvernement
  • Une dizaine de personnes clée dans le gouvernement et les organismes privés ont été invitée dans le programme intitulé les invités respectées hebdomadaires.
  • 3000 brochures et cartes de Noël de 1000 ont été préparés et diffusés à la communauté environnante
  • Station de radio FM du Sud avait donné 100 minutes couverture médiatique pour diffuser de l'inclusion des personnes handicapées.
  • Différents organismes gouvernementaux et non gouvernementaux avaient visité Leku pré éducation école et enfin conclu un accord pour signer l'entente commune et promis financer la 450000ETB.
  • Accueil aux travaux de la maison de mobilisation a été menée pour amener les enfants handicapés qui ont été interrompu leur apprentissage régulier.

En ce qui concerne les services de soins de santé, ce sont les principales actions menées :

  • Une formation sur l'assainissement de l'hygiène et la santé personnelle a été offert à 140 étudiants pendant 48 heures dans une année par le biais de leurs infirmières recrutées et les concierges.
  • Matériaux sanitaires différents (tels que les savons etc..) ont été fournis pour 17 filles handicapées

Le coût de la médecine et le traitement étaient couverts pour cinq enfants handicapés

Concernant les activités nous avons effectué un petit pilote « projet de poulet » rémunératrices autonomes comme expérience pour aider les frais de bureau.

3. les défis à surmonter lors de la mise en œuvre de programmes d'éducation pour l'inclusion

Manque d'engagement de la mise en œuvre

Mise en œuvre à différents niveaux ne se présentent pas assez engagement envers la mise en œuvre effective de la stratégie. Cela se manifeste par leur réticence à affecter les personnes focales, d'intégrer l'éducation Inclusive dans la planification, budgétisation, suivi, évaluation et rapports.

Absence d'outils de dépistage et d'évaluation

Il n'y a pas de dépistage et des outils d'évaluation pour le dépistage précoce des problèmes de déficit de l'attention, hyperactivité et trouble d'apprentissage ainsi que les élèves doués et talentueux d'apprentissage. Ainsi, enseignants trouvent des difficultés pour tenir compte de l'éducation intégratrice.

Capacité limitée

Il y a pénurie de professionnels et personnel de soutien en éducation pour l'inclusion à tous les niveaux. Il y a un manque de main-d'oeuvre qualifiée en Braille, habileté gestuelle et autres compétences pertinentes pour les personnes souffrant de troubles intellectuelle.

Connaissance limitée

L'effort fait pour sensibiliser sur les questions relatives au handicap a été généralisée, mais idées fausses sont encore fréquentes à tous les niveaux, entre les parties prenantes et la société dans son ensemble.

Budget insuffisant

Manque de fonds pour l'association de personnes handicapées pour financer la mise en œuvre du handicap a axé les activités. Certaines écoles comme l'Ecole Ottona pour les aveugles, Yergalem et Leku spécial école étaient dans une situation critique et 50 % des étudiants ont été faites hors de l'école en raison du manque de budget.

Manque de données

Suffisamment de données concernant inclusive en général et les personnes handicapées en particulier ne sont pas facilement disponibles dans le pays ainsi que dans la région et même les données existantes sont fragmentaires et pas bien organisé...

Installation inaccessible et milieu scolaire non sécuritaires

Aucune mesure n'ont été promus pour faciliter l'accessibilité (toilettes, bibliothèque, signalisation, aires de loisirs, terrains de jeux, rampe, approvisionnement en eau, etc.) par ailleurs, les matériels pédagogiques (livres en Braille, gros tirages, graphiques tactiles, abacus, etc.) ; papeterie (ardoises, styles, parler de calculatrice, papier Braille, etc.) ; matériel (pour la fabrication de logiciels d'ordinateurs Braille livres, Embossors, tels que l'accès à l'emploi avec le discours (JAWS) etc.) et des appareils et accessoires fonctionnels (fauteuil roulant, prothèses auditives, canne, béquille, etc.) ne sont pas disponibles sur le marché national, à la suite de cela, les écoles sont défavorisés.

Manque de traducteurs pour les apprenants sourds

Il y manque de langue des signes, des services d'interprétation pour les apprenants sourds dans les écoles ordinaires et les lecteurs pour les élèves aveugles et professeurs, enseignement technique et formation (EFTP) et établissements d'enseignement supérieur, en plus de cela, il n'y a aucun système bien reconnu d'accueillir ces aides dans le système éducatif.

Programme d'enseignement rigide

Les enseignants ne sont pas suffisamment formés en adaptant le programme régulier de suite aux besoins des apprenants ; Il n'y a pas de lignes directrices pour la mise en œuvre de l'adaptation des programmes d'études et ou de modification au niveau de l'école.

Dimilieu social fficult

 

En outre, la plupart des étudiants handicapés dans les écoles intégratrices ci-dessus est issus de familles les plus pauvres. Les parents sont souvent peu disposés à apporter des enfants handicapés aux écoles ou aux endroits où ils obtiennent d'autres services sociaux e, soins de santé, vaccination g, etc. ; Certains d'entre eux sont des orphelins et enfants vulnérables tandis que dans certains cas, il y a deux enfants ou plus ayant une déficience dans la même famille. Ainsi, ces enfants manquent de nourriture, des vêtements et des abris et en raison de ces difficultés, le taux de décrochage est très élevé.

Manque de coordination des efforts

Il y a un manque d'efforts coordonnés par le pouvoir exécutif, secteurs, ONG, organisations de la société civile et le secteur privé pour intégrer les personnes handicapées dans leurs programmes, les projets et les activités.

4. globales réalisations inscrites dans l'éducation pour l'inclusion dans cette région de l'Ethiopie (SNNPR)

Il y a peu de réalisations jusqu'à présent enregistrée dans l'éducation inclusive dans la région, ou la transformation des enfants handicapés en matière d'éducation inclusive. Ces réalisations ont été faites par conjointement les efforts du gouvernement et des ONG. Dans Sidama Zone HulaWoreda, Ethiopie de World Vision a commencé à soutenir plus de 410 enfants handicapés à participer au programme d'éducation pour l'inclusion, en outre, centre de réadaptation Arbaminch intègre 350 enfants handicapés dans son programme de l'éducation intégratrice, leur fournissant des documents éducatifs et des services sociaux.

Le Bureau régional de l'education a fait un effort de mobilisation du public en saison estivale de 2013 ; par conséquent, une conclusion a été recherchée du taux de participation des étudiants handicapés dans des écoles spéciales est passé de 25 720 en 2013 à 27 205 en 2014. Cela indique que le taux de scolarisation des élèves handicapés à l'école spéciale a augmenté à 5,45 % en l'an 2013. Ces données indiquent qu'il existe encore de nombreux enfants d'âge scolaire ayant une déficience qui n'ont pas encore rejoint l'école.

Moyens ont été ouvert pour mettre en place des centres de production matérielle favorable selon les différentes zones et 50 centres de réadaptation communautaires sélectionnés dans la région. Des accords ont été conclus avec les organisations non gouvernementales d'organiser des centres d'éducation pour l'inclusion avec des apports éducatifs.

5. notre conception de l'éducation

Eduquer signifie développer et cultiver (Merriam-Webster, 1978). Pour animer, quant à elle, est définie à causer à savoir ; pour montrer comment ; pour guider ; pour faire connaître les conséquences de (Merriam-Webster, 1978). Ainsi, l'enseignement comprend plus d'instruction dans les matières scolaires ; et enseignement comprend plus que juste la livraison de contenu académique. L'éducation devrait développer l'enfant et cultiver toutes les compétences, les attitudes et les connaissances nécessaires à la réussite de l'intégration dans la société. Écoles devraient fournir aux stagiaires d'opportunités à découvrir, modéliser, découvrir et apprendre les conséquences. Cela est vrai pour toutes les populations d'apprenants, avec et sans handicap.

L'inclusion est plus primordiale pour les étudiants handicapés et non handicapés.

En raison des conditions favorables créées par la stratégie de l'éducation intégratrice, nous attendons de hauts fonctionnaires de la région seront engagés pour mettre en œuvre la politique de l'éducation intégratrice dans SNNPR. J'espère que l'objectif de développement du Millénaire d'une éducation de qualité pour tous doit être correctement réalisé par toutes les parties prenantes pertinentes.

Interview de TsehaynewAdeme, gestionnaire de AETSD

Langue d'origine : Anglais
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 15 - 5 = ?
Votre réponse: