Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil ESAT La passerelle verte Mise en oeuvre d'une passerelle CITL- ESAT, Entre l'activité et le travail rémunéré, Châtillon, France
Pour aller plus loin
ESAT La passerelle verte
  • ROUTE DE ROCQUANCOURT 14123 IFS France
  • cat-passerelleverte@nullmut14.org
  • colin
  • m.colin@nulllesamisdelatelier.org


Mise en oeuvre d'une passerelle CITL- ESAT, Entre l'activité et le travail rémunéré, Châtillon, France

  • Travail et activité : Intégration en entreprise
  • Europe : France
  • Fiche d'expérience

Par colin le 06/08/2010

Un CITL a des activités mais il ne répond pas à la commande d'un client , soumis à des délais.



Contexte


Le CITL Egalité est depuis un an ½ dans de nouveaux locaux, situé à moins de 10 mètres de l'ESAT de Chatillon, notre salon est imbriqué dans les locaux de l'ESAT.


Le CITL est un établissement de l’association les Amis de l’Atelier qui regroupe 42 structures. La surface utile est de 800 m², avec un petit jardin au sud.


Nous sommes situés proche de la coulée verte, chemin piétonnier et végétalisé au dessus d’une ligne de chemin de fer. La ville de Chatillon est proche de Paris (4km)


Actuellement nous accueillons 35 personnes, mais notre capacité d’accueil est de 42. Le profil des personnes du CITL a évolué dans le temps. Les premiers résidents moins autonomes ont été orientés vers un foyer et des personnes ayant une bonne capacité à s’investir dans des activités les ont remplacés. Un tiers d’entre eux relèvent d’un handicap psychique et 2/3 d’une déficience intellectuelle.


Un CITL a des activités mais il ne répond pas à la commande d’un client , soumis à des délais.
Un ESAT est une établissement médico-social qui a des contrats avec ses fournisseurs.


 


 Finalité

 



Il y a plusieurs années, nous avons accueilli plusieurs personnes qui n’avaient pas vraiment le profil CITL, ni le profil ESAT.


La question qui s’est posée était : que leur proposer afin qu’ils trouvent leur place.
Après plusieurs essais, nous nous sommes orientés vers cette passerelle entre le CITL et l'ESAT, passerelle qui fonctionne dans les deux sens ; du CITL vers l'ESAT mais aussi de l'ESAT vers le CITL.

 
Certains résidents avaient travaillé en ESAT, ils n’en avaient pas fait le deuil . D’autres ont le souhait de travailler, mais n’en ont plus toute la capacité, ou sont trop perturbés.

 

Comment les aider ? Cette possibilité de passerelle leur permet de faire eux-mêmes en douceur ce chemin vers le CITL. Pour d’autres elle est le tremplin pour aller vers le travail en ESAT.



la mise en œuvre

 



Pour aider à la rencontre des deux réalités que sont le CITL et l'ESAT, nous avons organisé des portes ouvertes au CITL. Elles ont permis aux travailleurs de l'ESAT d’entrer dans l’établissement, de participer aux activités du CITL. L’image du CITL en a été modifiée, il y a des réalisations, avec du matériel professionnel, ce n’est pas un lieu occupationnel. L’activité réalisée est pris au sérieux. Elle a une dimension de travail.



C’est un groupe de 3 personnes accompagné d’un éducateur du CITL qui va travailler à l’ESAT(type d’atelier). Ils sont intégrés à un atelier, travaillent en binôme, ils ont leurs places et sont attendus. Ceci nécessite aussi tout un accompagnement par les moniteurs de l'ESAT envers les travailleurs. Des craintes se font jour parfois ; ils viennent nous prendre notre travail, des jugements ; ils sont en CITL ne savent pas travailler. Dans un travail de partenariat, il faut savoir se mettre à la place de l’autre, s’interroger et se respecter.



Depuis un an ½ six personnes sont allées en ESAT, deux ont un projet clair qui va aboutir, deux ont sans doute trop de troubles pour réussir, deux autres sont très compétents mais il leur est difficile de durer dans un travail.


Par cette pratique (expérience), nous avons des outils pour l’accompagnement de la personne, afin de l’aider au mieux : qu’est ce qui se passe dans l’atelier de l'ESAT ? Comment vis tu ce travail quand il est difficile ?



Passerelle qui se vit aussi pour les travailleurs de l'ESAT. Eux viennent sans être accompagné d’un moniteur. Aujourd’hui une personne est venue, elle n’était pas en mesure d’effectuer le travail demandé en cuisine. Elle est allée en atelier cuisine du CITL puis est repartie à l'ESAT avec le sourire, c’est un de nos objectifs.



 Les moyens humains et financiers

 



Nous n’avons pas de moyens humains et financiers supplémentaires pour réaliser cela. Ce projet fait partie de l’orientation d’un CITL : préparer au travail. C’est toutefois un projet qui demande du temps.


Des réalités nous aident, la proximité de l'ESAT, une psychomotricienne présente sur les deux établissements et une éducatrice du CITL qui est allée travailler à l'ESAT.
Toutefois cela demande un grand investissement des équipes en coordination et affinage des projets individualisés.



les moyens techniques matériels



Ce type de projet ne nécessite pas d’autres moyens matériels ou techniques. Nous utilisons nos locaux, nos outils respectifs.




le bilan

 



Ce qui est mis en œuvre dans ce travail de passerelle entre ces deux structures permet aux personnes de prendre le temps de trouver leur place.


Cette circulation facilite un changement de regard sur le CITL et sur l'ESAT, sur les personnes, nous sommes égaux, mais non dépendants, cela met aussi du lien.


Ces échanges modifient l’image que l’on peut avoir d’un CITL, valorisent et les personnes en tirent profit. Entre les acteurs, il nous faut aussi prendre le temps de l’évaluation, il faut essayer de tenir des réunions régulières tous les deux mois au minimum.



Le choix des activités en ESAT est important, actuellement nous réfléchissons sur un projet en blanchisserie, il y fait chaud, cela sent bon, les postes peuvent s’adapter à une instabilité. Mais une activité cuisine ou une activité espaces verts demande souvent trop d’autonomie, d’initiatives pour les personnes que nous accueillons.



Ce type de passerelle est tout à fait reproductibles, de nombreux CITL ont ce type de passerelle, ils le font de manière différente, parfois sous forme de stage d’immersion pendant une semaine.

Il est nécessaire de prendre le temps de la préparation, beaucoup de petits détails sont à régler avant la mise en œuvre ils sont importants pour un bon déroulement, savoir ce que vont faire les personnes, à quelle place seront-elles, qui va les accompagner, quel emploi du temps, quelle durée ? Un manque de préparation peut empêcher une réalisation aboutie de ce projet.

C’est un projet satisfaisant, nous avons aussi des contacts avec la mairie de la ville qui nous donne parfois des travaux à réaliser en peu de temps. C’est là aussi une intégration qui se fait.

 

Langue d'origine : Français
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 5 + 5 = ?
Votre réponse: