Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil ADAPEI du Bas-Rhin MULTUMESC CAPACLIA, France
Pour aller plus loin
ADAPEI du Bas-Rhin
  • 24 RUE DU CHATEAU 67380 LINGOLSHEIM France
  • siège@nulladapei67.assofr
  • HARTER
  • jn.harter@nulladapei67.asso.fr


MULTUMESC CAPACLIA, France

  • Travail et activité : Activités de jour
  • Europe : France
  • Fiche d'expérience

Par HARTER le 13/09/2012

Alsace–Moldavie: un engagement humanitaire de 3 travailleurs handicapés mentaux en ESAT, qui affirment leur pleine citoyenneté en s'engageant volontairement, au bout de l'Europe

L'ADAPEI 67 est une association ayant pour objet la défense et la représentation des personnes handicapées mentales et de leurs familles. Créée en 1957 elle compte aujourd'hui 450 membres et accueille sous différentes formes un millier de personnes handicapées au sein d'un ensemble d'établissements et services.L'association est décidée à évoluer et à faire évoluer la société avec réalisme et détermination, en étant porteur d'espoir.L'exercice des droits attachés à la citoyenneté est indissociable de la démarche d'intégration sociale et professionnelle promue par son projet associatif. Ainsi l'association inscrit-elle ses solutions de prise en charge et d'accompagnement des personnes handicapées dans une ouverture la plus large possible sur la société.Cette volonté se traduit très fortement dans le secteur du travail où elle est reconnue comme un acteur majeur de l'intégration sociale et professionnelle en milieu ordinaire. Cela implique un travail constant avec les partenaires, les réseaux, les structures et les acteurs économiques, sociaux et médico-sociaux.Le projet « Alsace – Moldavie : un engagement humanitaire au bout de l'Europe rassemble 3 partenaires depuis plus de 4 ans.

La vie professionnelle de travailleurs en ESAT est riche d'expériences et de compétences susceptibles d'être transférables dans des situations sociales diversifiées.Avec l'ambition « d'exister plus fort », la volonté des travailleurs s'exprime dans leur engagement quotidien pour assurer leur travail, la production, respecter la qualité et les délais des commandes. Mais elle existe aussi dans la réalisation de leurs projets, de leur parcours d'évolution professionnel (Curriculum Vitae), la reconnaissance de leurs proches, des encadrants, des collègues et des clients.Longtemps bénéficiaires de la solidarité des autres, ces travailleurs veulent démontrer qu'ils sont aussi capables de s'engager dans des actions citoyennes au profit d'autres. Ce cheminement trouvera son aboutissement par une participation de trois travailleurs à une action humanitaire en Moldavie, le pays le plus pauvre de notre continent. Quels liens pour Miguel, Bruno et Pascal, entre travailler en ESAT et œuvrer dans l' humanitaire ? Quels impacts de l'expérience sur la vie des trois travailleurs ? Que reste-t-il, quels souvenirs des expériences de 2009 puis de 2011 ?Toutes ces questions auront trouvé leurs réponses.

Le projet a démarré le 8 mai 2008, par une marche de solidarité organisée par les travailleurs handicapés de l'ESAT de Haguenau au profit de l'association Passerelle Alsace Moldavie. Cette manifestation avait permis de remettre 3.000 € à cette association pour soutenir la construction et l'installation d'une école à Capaclia, action qu'elle mène en partenariat avec Emmaüs Haguenau. Les partenariats initiés prennent une nouvelle dimension en 2009 par l'intégration de trois travailleurs handicapés volontaires, dans une équipe formée par des compagnons d'Emmaüs et des bénévoles de l'association Passerelle Alsace Moldavie. L'objectif d'un premier séjour à CAPACLIA en Moldavie était d'aider ce petit village souffrant d'une grande précarité à installer l'eau courante, une chaufferie et une cantine pour l'école et ainsi permettre à 350 enfants d'apprendre dans des conditions décentes. Dès leur retour, un reportage photographique et leur témoignage est partagé avec les 480 travailleurs en ESAT de l'association.Deux ans après, à CAPACLIA, un nouveau partenariat sur un nouveau projet de réfection et de peinture de l'école primaire de Capaclia devient le support d'un film MULTUMESC CAPACLIA.

Le projet initié par l'association Passerelle Alsace Moldavie a été présenté dans les ESAT. Très spontanément les travailleurs ont témoigné de leur intérêt à pouvoir s'impliquer au coté de cette association. Situer la Moldavie, découvrir les conditions de vie précaire des écoliers dans un village Moldave, accompagner une équipe pour participer à l'amélioration de ces conditions, allaient rapidement faire émerger des volontaires souhaitant œuvrer pour une bonne cause.Un appel à candidature allait révéler 3 candidats répondant à certains critères nécessaires au bon déroulement de l'opération : il fallait des hommes, en bonne condition physique (certificat médical à l'appui), pas de médication et/ou d'instabilité psychologique, pas d'addiction (alcool, tabagisme) une certaine autonomie et beaucoup de motivation.Il fallait aussi un moniteur d'atelier avec des compétences techniques en bâtiment. A l'actif de celui-ci une expérience éprouvée de l'action humanitaire en Roumanie, une compétence d'accompagnement en ESAT et quelques aptitudes en informatique (blog, Internet…)Pour les moyens financiers, il suffisait de mobiliser de quoi payer l'avion et d'accepter l'hospitalité des habitants.

Les objectifs sont réalisés. Bruno, Miguel et Pascal se sont engagés dans une action humanitaire et ils ont fait preuve de compétences dans cette expérience de travail bénévole. Ils ont traversé l'Europe et pris l'avion pour la première fois puis une deuxième fois. Ils ont découvert un nouveau pays, une autre culture, une autre langue. Ils ont pu mesurer un écart économique et social par rapport à la région Alsace et la France. Puis, à leur retour, ils ont pu partager leurs aventures avec les autres, leurs collègues, leurs amis, leurs familles et ainsi ils auront pu promouvoir tous les travailleurs en ESAT. Pour le moniteur l'expérience a été riche d'enseignements sur le potentiel des travailleurs et l'accompagnement en milieu ouvert. Pour l'ADAPEI du Bas-Rhin, 'espoir et imagination' s'inscrit dans le projet associatif pour susciter la créativité des équipes et insuffler des démarches innovantes sur la citoyenneté en l'occurrence. Encouragée par le succès des reportages et autres outils de communications développés sur ces actions, l'association est confortée sur cette nécessité de poursuivre des partenariats et d'élargir les réseaux, sur l'importance de la communication.

Concours: Concours HANDIPARTAGE 2012
Langue d'origine : Français
Mots-clés associés :
Dubois
29/06/2013 02:51
Une superbe démarche par des handicapés mentaux d'Alsace que j'avais suivie jeune (17 ans) avec d'autres jeunes avant toute pathologie. Bravo, considère enfin le handicapé comme tout un chacun.
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 10 + 4 = ?
Votre réponse: