Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil HandiCap sur le Monde La copa America de football adapté, 2ème édition d’une compétition de personnes déficientes intellectuelles, Chili
Pour aller plus loin
HandiCap sur le Monde
  • 35 rue du douanier Rousseau 53000 Laval France
  • 0033 608854690
  • handicapsurlemonde@nullgmail.com
  • HandiCap sur le Monde
  • handicapsurlemonde@nullgmail.com


La copa America de football adapté, 2ème édition d’une compétition de personnes déficientes intellectuelles, Chili

  • Vie sociale et quotidienne : Culture
  • Amérique du Sud : Argentine
  • Fiche candidature

Par HandiCap sur le Monde le 16/09/2013

Lors de son tour du monde de l'inclusion, HandiCap sur le Monde a découvert l'initiative de la copa America de football adapté, organisée par l'association argentine Granja Andar et l'organisation chilienne ADAES pour sa deuxième édition au printemps 2013. Retours sur une expérience positive apportant des évolutions du regard sur le handicap intellectuel :

1. Contexte : HandiCap sur le Monde à la découverte des initiatives en Amérique Latine

HandiCap sur le Monde est une association loi 1901 dont le siège social se trouve à Laval (53). Notre association veut promouvoir les actions en faveur de l’inclusion des personnes en situation de handicap dans l’emploi et par le sport. Pour cela, nous avons mené de septembre 2012 à juillet 2013, notre premier grand projet : un tour du monde des bonnes pratiques lors duquel nous avons parcouru 11 pays, à la rencontre des acteurs du handicap pour les aider, échanger, travailler ensemble autour de projets inclusifs.
Organisation de journées sportives inclusives où les équipes sont constituées de jeunes avec et sans handicap, événements pour l’emploi de personnes en situation de handicap, stratégies de développement des structures aidées, création d’un réseau international… Autant d’actions pour contribuer au changement de regard sur la différence !
Lors de notre passage en Argentine, nous nous sommes impliqués dans l’organisation de la 2nde édition de la Copa America de futbol especial, organisée par l’association Granja Andar. Cette association située à Moreno, à 50 km de Buenos Aires, développe de nombreux projets pour les jeunes et adultes ayant une déficience mentale : création d’une boulangerie qui alimente une centaine d’écoles locales, service de traiteur, centre de jour, ligue de football adapté présente dans toute l’Argentine et dupliquée dans d’autres pays d’Amérique du sud, les initiatives ne manquent pas !

2. Les objectifs de la copa America de football adapté : des échanges avant tout

Cet événement international organisé par Granja Andar s’inscrit dans la culture sud-américaine qui voue une passion pour le ballon rond. Tout a été pensé pour que cette Copa ne se résume pas à un rassemblement de personnes en situation de handicap quelconque. Cérémonie d’ouverture, discours des officiels, hymnes de chaque pays avant les matchs, communication sur un site Internet dédié, sur les réseaux sociaux, sorties culturelles à Santiago du Chili… L’organisation du tournoi dépasse la simple logique sportive.
Il s’agit d’échanges entre jeunes et le football sert de prétexte pour s’ouvrir à de nouveaux horizons, rencontrer de nouvelles personnes, de nouvelles cultures, valoriser les performances et insister sur les compétences de chacun et non ses difficultés.
Le public, venu assister aux rencontres, encourageait son équipe, son joueur « préféré »… Les commentaires ne stigmatisaient pas une attitude, un comportement d’handicapé. La difficulté pour organiser un tel événement porte bien (trop) souvent dans son financement. Ce fut le cas également pour la Copa mais à force de contacts et de débrouille, les fonds nécessaires pour l’organisation de celui-ci furent réunis à temps. Le soutien de partenaires importants, telle qu’une fameuse marque de vêtements sportifs aux trois bandes, est à souligner.


3. La mise en œuvre, le déroulement

La Copa s’est donc déroulée du 24 au 29 mars 2013 à Santiago du Chili et dans ses environs. Des délégations d’Argentine, du Chili, de Colombie et du Pérou étaient présentes et se sont affrontées dans une ambiance conviviale. Les joueurs déficients intellectuels se sont faits remarqués pour leurs capacités de footballeurs, leur attitude de compétiteurs et non leur déficience. Pour réaliser cet événement, une équipe de 5 professionnels travaillent toute l’année ensemble au sein de Granja Andar. Ils développent de nombreux projets sportifs parmi lesquels se trouve la Copa.

Il faut inscrire les équipes, établir le règlement, prévoir le matériel, les transports, trouver des partenaires, prévoir l’accueil des officiels, anticiper les questions de logement, d’alimentation, d’hydratation… Une organisation titanesque pour que l’événement se déroule sans accrocs. Lors de la Copa, ce ne sont pas moins d’une trentaine de bénévoles qui viennent grossir les rangs de l’organisation. La planification des rencontres est importante. Quelles équipes se rencontrent cette journée-ci, à quelle heure, les arbitres officiels seront-ils présents, quelle municipalité accueille la rencontre… ? Une fois le tournoi terminé, place à la remise des trophées, aux discours de clôture et à la fête, élément important de la Copa.

4. Les moyens

Sur le plan humain : une équipe de 5 responsables (coordinateur, responsable logistique, responsable sportif, responsable matériel, responsable accréditations), aidée par une trentaine de bénévoles, les entraineurs et accompagnateurs de chaque délégation, des chauffeurs de bus… Les jeunes footballeurs ont suivi des entrainements réguliers pour être prêts pour l’événement, encadrés par des entraineurs qualifiés.

Sur le plan financier : Granja Andar, en charge de l’organisation principale, a su mobiliser les sponsors principaux tandis que ADAES, l’organisation chilienne, qui accueillait cette 2nde édition a pu réunir les conditions techniques et matérielles nécessaires. Les autres délégations ont dû s’organiser pour leur déplacement et le financer jusqu’au Chili.

Sur le plan technique et matériel : Importance des documents de voyage de chaque jeune (autorisation parentale quand nécessaire, passeports avec visa), avoir plusieurs terrains disponibles pour l’événement avec vestiaires, accès libre au public, accueil des participants, des invités… un ancien presbytère a pu être réquisitionné pour accueillir tous les jeunes et chaque dîner avait lieu à cet endroit.

5. Evaluation, évolutions

A travers cette Copa, l’objectif était de permettre la rencontre entre jeunes d’horizons différents, de pouvoir partager sa culture, de montrer au grand public que ces jeunes ont des compétences et de les valoriser. En cela, tous ces objectifs ont été réalisés même si l’événement aurait pu/dû réunir plus de spectateurs.

La plus grande satisfaction de cette seconde édition reste, sans conteste, la présence d’élèves chiliens aux rencontres. Leurs encouragements, leurs chants durant les hymnes et leur volonté d’être pris en photo avec ces jeunes champions nous montrent que le changement de regard est possible et permis par ce type d’événement notamment.

Cette seconde édition est une réussite mais de nombreux points peuvent être améliorés pour la troisième édition :
- Ouvrir la Copa à de nouvelles équipes : collaboration avec le Brésil, l’Uruguay et le Paraguay (présents en 2011), et, pourquoi pas, venir avec une délégation de France invitée par HandiCap sur le Monde.
- Communiquer davantage autour de cet événement pour qu’un public plus nombreux assiste aux rencontres et que l’événement soit encore plus relayé par la presse.

Cet événement peut tout à fait être reproduit ailleurs et doit continuer à grandir pour que de plus en plus d’équipes y participent.

Ce type d’actions n’est possible qu’à condition de croire en ces vertus. Une grande débauche d’énergie, une organisation importante et une équipe d’organisateurs et de bénévoles soudés sont indispensables pour faire de ce type d’événement une véritable réussite et que le regard sur le handicap puisse évoluer dans le bon sens.

(Pour en apprendre davantage, voir aussi : http://handicap-monde.com/project/argentine/ )

Concours: Changement de regard - Appel à contributions
Langue d'origine : Français
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 5 + 5 = ?
Votre réponse: