Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil TEDAI 84 Dans la vraie vie de mon rêve
Pour aller plus loin
TEDAI 84
  • 84000 Avignon France
  • BOURDEAU
  • eugeniebourdeau@nullyahoo.com


Dans la vraie vie de mon rêve

  • Europe : France
  • Fiche d'expérience

Par BOURDEAU le 20/06/2012

La singularité n'est pas reconnue comme une richesse par notre société. Pour que l'insertion ait lieu, le public doit comprendre. Les dessins de Lucile peuvent y contribuer.

A chacun son langage. Plus de la moitié des enfants autistes ne sont toujours pas scolarisés en France et n'ont pas non plus d'accompagnement éducatif. Laissés sur la touche, ces enfants sont donc considérés comme non utiles à notre pays. L'objet de leur condamnation ? La différence, différence dans la façon de s'exprimer, de se comporter, de raisonner, de réagir.... Mais ils sont bien vivants, ils sont là et malgré notre déni d'eux, ils participent à notre monde. Ils ne sont pas dénué d'intelligence mais la notre ne nous permet pas de les comprendre. Alors ? Qui sont les handicapés ? Pour eux, c'est certain, ceux sont nous! Lucile et moi (sa maman) vivons à Avignon mais désirons exposer les oeuvres de Lucile partout où il nous sera permis de le faire. Afin de toucher un public plus large, nous préparons actuellement la parution d'un livre et commençons l'écriture d'un film d'animation mettant en avant la beauté de la différence dans des petites histoires animées par les personnages que dessine Lucile. Plus qu'un plaisir, plus qu'une passion, le dessin semble lui être d'une nécessité vitale, un moyen cohérent à son monde pour exprimer peurs, pensées et émotions. Lucile a 10 ans.

Son dessin... Par le biais du dessin, Lucile communique avec une profondeur que les mots ne peuvent atteindre. En utilisant cet outil, elle m'a également (à sa manière) suggéré de faire moi-même des dessins pour mieux communiquer avec elle. C'est magique ! Les autres méthodes de communication proposées dans le milieu autistique n'avaient jusqu'alors aucun effet sur elle. Lucile vient ici nous dire que chaque personne autiste est une personne unique qui doit bénéficier d'approches adaptées à ses atouts, c'est tout. L'autisme étant un handicap non visible, nous sommes fréquemment mal juger par la société. Les gens qui ne sont pas concernés ne comprennent pas de quoi il s'agit. Notre action a pour but d'informer le plus grand nombre pour que toutes ces personnes puissent enfin être reconnues à leur juste valeur, qu'elles puissent être valorisée et qu'il leur soit enfin permis de nous faire partager leurs dons, leur beauté intérieure et leur sensibilité. Pour que le handicap puisse s'insérer et participer à notre société, nous devons mettre en avant les atouts de la singularité pour tout un chacun. Et des personnes extra ordinaires vraiment extraordinaires il y en a plein.

L'art, un langage universel. Lucile fait en moyenne 100 dessins par jour, toujours du figuratif dans un décor absent (ou invisible). Je les tris chaque jour et il y a un an, j'ai commencé à mettre des dessins de Lucile sur Facebook et le succès fut tel que j'en publie maintenant un par jour. Les 'amis' sont devenus de plus en plus nombreux et grâce à cela les dessins de Lucile sont aujourd'hui appréciés et suivis par différents artistes reconnus. J'ai d'abord suivi cet engouement, très sollicitée par les gens pour que ces dessins puissent être vus par un plus grand nombre car ils démontrent toute son intelligence et sa sensibilité qu'elle ne pouvait jusqu'alors exprimer dans un langage que nous comprenons. Beaucoup d'enfants autistes n'ont pas encore trouvé leur 'stylo' ou leur moyen de communication avec nous. Comme un porte parole de l'enfance dans le milieu de l'autisme, je désire que ces dessins puissent mettre en avant la beauté de ses êtres si 'complexes' et si beaux. Par le biais de l'art, Lucile a réussi à se faire entendre de nous mais je pense à tout ceux face à qui NOUS restons sourd.

Des feuilles et des stylos!! Lucile amasse des dessins à longueur de journée, moi, je n'ai qu'à faire le tri et à promouvoir ses oeuvres. Actuellement en préparation des premières expositions, j'ai besoin d'argent pour acheter des cadres et voulant proposer aux enfants visiteurs des coloriages des oeuvres de Lucile, j'ai besoin de feuilles, d'encre et de papier. Enfin, pour que notre projet de films d'animation puisse voir le jour, j'ai besoin de fond plus important. Etant réalisatrice-monteuse de formation, je voudrais également pouvoir me payer une formation professionnelle aux outils informatiques de montage d'animation pour réaliser le premier pilote d'une série de dessins animées racontant un autre monde, fort proche du notre, et habité par les étonnants personnages de la tribu de Lulu. Je fais actuellement des demandes de subventions afin d'obtenir le petit budget nécessaire à la réalisation de ce nouveau projet.

Qui doit changer ? Nous demandons aux personnes autistes beaucoup d'efforts pour qu'elles deviennent comme nous alors ne pourrions nous pas faire aussi un pas vers eux ? Le chemin serait moins long... J'ai du apprendre à Lucile ce qu'est le mensonge, la timidité, la jalousie, l'anxiété etc. J'ai du lui apprendre à ne pas s'adresser aux gens qu'elle ne connait pas, à arrêter de chanter dans la rue et d'agiter la tête dès qu'elle entend de la musique. Je l'ai fait pour l'aider à se faire accepter des autres mais j'ai de la peine de la conditionner à devenir comme nous alors que je suis intimement convaincue que elle, elle connait le sens du mot Liberté, qu'elle est à l'écoute de ses intuitions, qu'elle est entière et très sensible aux ressentis des gens et qu'elle a donc certainement autant à nous apprendre d'elle que nous prétendons devoir lui inculquer. Lucile m'a appris à vivre dans le moment présent et à ne pas faire de projection, alors c'est ainsi que nous vivons cette action qui ne nous apporte que du bon. Mon conseil est d'être à l'écoute des enfants, quels qu'ils soient, de valoriser leurs aptitudes et d'utiliser les outils qu'ils aiment dans tous leurs apprentissages.

Concours: Concours HANDIPARTAGE 2012
Langue d'origine : Français
Mots-clés associés :
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 15 - 5 = ?
Votre réponse: