Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil FONDATION DES AMIS DE L'ATELIER Oser chanter devant d'autres, se révéler, être respecté, trouver sa voix au SAVS de Marcoussis en Essonne, France
Pour aller plus loin
FONDATION DES AMIS DE L'ATELIER
  • 17 rue de l'Egalité 92290 CHATENAY-MALABRY France
  • 01 46 29 59 00
  • contact@nullamisdelatelier.org
  • levaq
  • equipedcdcs@nulllesamisdelatelier.org
  • SAVS Du côté de chez Soi, Marcoussis, France


Oser chanter devant d'autres, se révéler, être respecté, trouver sa voix au SAVS de Marcoussis en Essonne, France

  • Vie sociale et quotidienne : Vie personnelle et affective
  • Europe : France
  • Fiche d'expérience

Par levaq le 06/08/2010

Au SAVS Du coté de chez soi, une activité « musique et chansons » permet aux personnes en situation de handicap de donner leur voix et d'accueillir celle des autres. Chanter donne de la joie .


             Au SAVS Du coté de chez soi, une activité « musique et chansons » permet aux personnes en situation de handicap de donner leur voix et d’accueillir celle des autres. Chanter donne de la joie . La rencontre entre les personnes se vit sur un registre inhabituel, dévoile des faces cachées et valorise les participants.

Où sommes nous, qui sommes nous..


Le service d’Accompagnement à la Vie Sociale « Du Coté de Chez soi », est situé à Marcoussis, commune de 9 000 habitants au sud de l’Essonne.

 

Il accompagne 52 personnes en situation de handicap mental ou psychique en deux services, un service en foyer éclaté et un service de suite.


Le service de foyer éclaté de 25 studios répartis sur 5 pôles permet à chacun d’avoir un chez soi et de bénéficier d’une pièce collective. L’équipe éducative accompagne individuellement les personnes dans leurs tâches quotidiennes.


Au service de suite les personnes vivent dans leurs appartements en habitat diffus, plus autonomes elles bénéficient d’un accompagnement adapté. Tous peuvent participer à des activités proposées par l’équipe éducative. L’atelier musique et chanson est né lors d’une fête de fin d’année ou les résidents ont manifesté le désir de chanter. Ce n’est pas une chorale, ni un groupe de chant professionnel.



Se rencontrer différemment


Les relations de l’équipe éducative sont en priorité basées sur le suivi du quotidien du résident, de son appartement, des démarches administratives, j’éprouvais le besoin de vivre aussi un autre type de relation avec eux, d’ouvrir un nouvel espace, une activité qui valorise la personne, qui mette en valeur un potentiel, qui favorise un regard positif de l’autre.


Je suis partie aussi du constat que beaucoup de personnes accueillies ont peu de lieux d’expression, peu participent à des clubs, à des activités.



Autour de la musique, de la chanson


Deux fois par mois le vendredi soir et le samedi après midi, se retrouvent les amateurs de chanson.
La rencontre se déroule en plusieurs parties :

 

  • Un temps d’échauffement vocal où ensemble nous reprenons une phrase musicale.

  • Une présentation par la personne de la chanson qu’elle souhaite interpréter.

  • Pour chanter nous nous aidons de l’auteur lui même par l’intermédiaire d’un CD.

  • Le chanteur amateur utilise un micro. Chaque chanteur se produit sur « scène » chaque soirée environ 2 fois.



Pour aider à découvrir de nouvelles chansons, nous écoutons des versions originales de chanteurs tels que Piaf, Brel. Nous nous sommes aussi intéressés à la musique Baroque, à « La Traviata », aux musiques du monde.


Une chanteuse nous a accompagnés à plusieurs reprises. Une artiste harpiste nous a offert un concert.


Depuis plus d’un an un chanteur lyrique intervient dans le groupe, doucement, il les amène à chanter a capella, un apprentissage du souffle se fait.


Puis pour apaiser, nous prenons un temps de détente, de relaxation.


Ils sont remerciés de leur présence, de leur participation, de leur écoute mutuelle, de leurs encouragements, et je leur donne la date de la prochaine rencontre.


Des manifestations ont été organisées, la mairie nous a prêté une salle, et lors de la fête de la musique, nous avons construit une estrade pour chanter dans la rue.


Lors de fêtes internes devant les parents et tuteurs, les résidents se sont produits, parfois sous le registre de l’humour. Les diplômes de la plus belle émotion, de la plus belle chanson ont été distribués.


Quelques instruments et autres moyens

 

·         Une salle, qui peut avoir d’avoir d’autres fonctions

·         Un lecteur de CD

·         Un micro

·         Des personnes ayant envie de chanter.


Nous faisons aussi appel depuis quelques temps à un professeur de chant qui nous aide à placer le souffle et la voix.



Des notes de joie et aussi de peine


Au regard de la joie des participants, nous pouvons dire qu’il y a de la satisfaction, des bienfaits pour tous, chacun pouvant être créatif. Les personnes sont heureuses de pouvoir retenir toutes les notes de la gamme.


Certains ont pu développer leur expression verbale, le travail du souffle donne confiance au-delà de l’atelier musique et chansons.


Etre « exposé » au regard des autres, valorise, particulièrement lorsque l’esprit de camaraderie encourage, donne aux personnes l’opportunité de montrer un visage non révélé d’eux-mêmes.



Toutefois les personnes en situation de handicap sont parfois démotivées, leur pathologie parfois les isolent elles ne sont plus assidues.


Une salle plus adaptée aurait été bienvenue.


Pour permettre aux personnes d’évoluer, j’ai perçu la nécessité de varier encore davantage, de découvrir d’autres musiques, de participer à des concerts.


Ce groupe n’est pas une chorale, mais une activité au service de la personne, pour son épanouissement.


Langue d'origine : Français
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 5 + 5 = ?
Votre réponse: