Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil ONG Equilibre Bénin Agir aux côtés des familles des personnes handicapées dans l'esprit de la réadaptation à base communautaire dans la Commune d'Abomey-Calavi, Bénin.
Pour aller plus loin
ONG Equilibre Bénin
  • 01BP428 Cotonou 229 Cotonou Bénin
  • 22921312003
  • equilbrebenin@nullyahoo.fr
  • Rizicatoulaï ADEBO
  • equilbrebenin@nullyahoo.fr


Agir aux côtés des familles des personnes handicapées dans l'esprit de la réadaptation à base communautaire dans la Commune d'Abomey-Calavi, Bénin.

  • Travail et activité
  • Afrique : Bénin
  • Fiche d'expérience

Par Rizicatoulaï ADEBO le 24/09/2010

Equilibre Bénin est une ONG béninoise dont le siège technique est situé dans le village de Glo Kpossouhoué dans la commune d'Abomey-Calavi.

Le contexte

 

Equilibre Bénin est une ONG béninoise dont le siège technique est situé dans le village de Glo Kpossouhoué dans la commune d’Abomey-Calavi.

Elle a été créée en juin 1996 et enregistrée sous le N°96-160/MISAT/DAI/SAAP- Assoc du 27 août 1996.

 

Madame Rizicatoulaï ADEBO ALIOU est l’actuelle présidente de l’ONG. Les membres du bureau exécutif sont des personnes engagées qui ont décidé de mobiliser leurs compétences et leurs expériences pour le mieux-être des personnes en situation difficile.

La première action de l’ONG fut la création d’un Programme de Réadaptation à base communautaire, dénommé  Programme Handi-Insertion (PHI).

 

Le Programme Handi-Insertion dispose :

-          d’un bloc administratif composé de quatre bureaux, d’une salle polyvalente, d’un magasin, d’une toilette et d’une cuisine.

-          d’un Espace contact composé de trois paillotes

-          d’une bibliothèque communautaire

 

Environ 4000 personnes handicapées de tous âges sont suivies par le Programme depuis sa création jusqu’à ce jour.

Les types de handicap sont handicap moteur (IMC), handicap sensoriel (sourd, aveugle, mental).

Le cas prédominant est le handicap moteur à près de 80% des bénéficiaires du Programme.

La moyenne d’âge est de 3 ans car les enfants représentent plus des 2/3 des bénéficiaires du PHI.

 

Les  types de services proposés par le programme sont les suivants :

 

> Les soins 

-       kinésithérapie (consultation, rééducation et réadaptation fonctionnelle)

-       orthopédie (consultation, gypsotomie, appareillage, octroi d’Aides techniques roulantes (ATR), Aides de marche (cannes anglaises, déambulateurs, Fauteuils roulants, béquilles, tricycles)

-       ophtalmologie (consultation, petite chirurgie, vente de verres médicaux)

 

> les références vers les services spécifiques ou adéquats selon les besoins

> accompagnement psychologique des familles et de la personne handicapée

> scolarisation et mise en apprentissage de métier et insertion socioprofessionnelle de la personne handicapée

> accompagnement de la personne handicapée à domicile

> recherche de parrains

> espace socioculturel (jeux, animation culturelle et lecture)

 

Au moment de l’implantation d’Equilibre Bénin dans la commune d’Abomey-Calavi, la majorité des personnes handicapées n’était pas prise en charge. Seuls les enfants bénéficiaient d’une prise en charge de l’ONG « TERRE DES HOMMES » et ceci uniquement pour les soins orthopédiques, à savoir les soins chirurgicaux et l’appareillage.

Les autres handicaps, tels que le handicap sensoriel (sourd, aveugle et muet) et les enfants avec Infirmité motrice cérébrale, n’étaient pas pris en compte. Ces catégories de personnes étaient confrontées à des problèmes de prise en charge et d’insertion socioprofessionnelle.

 

Le Centre de Rééducation et d’Accompagnement des Personnes Handicapées est le premier volet du PHI et a vu le jour en octobre 1996.

 

Finalité

 

La finalité de la Réadaptation à Base Communautaire (RBC) est d’utiliser autant que possible les ressources et expériences locales pour offrir à un maximum de personnes handicapées là où elles vivent et à moindre coût les services essentiels dont elles ont besoin pour améliorer la qualité de leur vie au niveau socio-économique.

 

Le CeRAPH, dans l’ensemble du dispositif, sensibilise, identifie, accueille et prend en charge, sur le plan de la rééducation et réadaptation fonctionnelle, les personnes handicapées. Il a pour principal objectif de permettre aux personnes handicapées de mener une existence aussi pleine, autonome que possible avec les autres membres de leur famille, leur communauté, en menant des activités qui respectent leur type de handicap. Il s’agit en fait d’améliorer leurs conditions d’existence et faciliter au maximum leur insertion sociale.

 

Les objectifs spécifiques du CeRAPH sont annuels et se réalisent à travers plusieurs activités selon la planification des activités de EB.

Pour cette année, ces objectifs sont les suivants :

 

à Renforcer les activités d’accompagnement et d’insertion professionnelle des jeunes en situation difficile (cf. planification 2010)

 

à Poursuivre les activités de prévention et dépistage précoce du handicap

 

L’accueil et la sensibilisation restent le fondement de notre action.

La  sensibilisation  permet de nous faire connaître et faire comprendre à la communauté les types du handicap, mais surtout de lever les barrières coutumières et religieuses car les pesanteurs socioculturelles sont considérables dans nos communautés.

L’accueil est fondamental parce qu’il permet d’identifier le type de handicap, d’avoir les informations sur l’entourage et d’entrer en intimité dans la famille afin de mieux sensibiliser et persuader celle-ci des actions à mener.

 

Les craintes qu’il a fallu dépasser afin de mettre en place cet accueil étaient principalement  liées à la sensibilisation  des populations et à la mobilisation de fonds, mais également aux préjugés sociaux négatifs envers les personnes handicapées, qui sont considérés, à tort, comme un frein aux développements de nos activités.

 

La mise en œuvre

 

La coordination avec les autres intervenants se fait sur la base du plan de réadaptation qui reste individuel et fait toujours appel à une équipe pluridisciplinaire (médecin physique de réadaptation, orthoprothésiste, orthophoniste, éducateur spécialisé, kinésithérapeute). De ce fait, le coordonnateur et le responsable technique du programme assurent ce lien entre les services de référence, le CeRAPH et le comité local de gestion.


Moyens

 

Humains :

 

1 technicien de réadaptation

1 kinésithérapeute

1 assistant rééducateur

5 bénévoles

 

Financiers :

 

L’ONG a bénéficié de financements pour la réalisation des projets ci-après :

-         Prévention et dépistage précoce du handicap

-         Appareillage des enfants handicapés de la commune d’Abomey-Calavi

-         Education intégrée.

 

Techniques et matériels 

 

L’ONG dispose d’un bloc administratif et de paillotes pour les séances de rééducation. Le matériel technique se compose d’objets ludiques usagés, octroyés par les associations partenaires et personnes de bonne volonté, ainsi que d’autres matériels réalisés localement.

 

Le personnel technique bénéficie des formations des personnes ressources (kinésithérapeute, orthophoniste, orthoprothésiste, ergothérapeute, éducateur spécialisé, psychomotricien, médecins spécialisés et professionnels du CAMSP St Brieuc). L’ONG accueille aussi des stagiaires qui viennent l’appuyer et renforcer ses connaissances.

 

 

Evaluation

 

Nous pourrions dire que l’objectif général est atteint. En ce qui concerne les objectifs spécifiques, qui dépendent des projets à réaliser, ils ne seront atteints qu’une fois leur financement obtenu.

 

A  l’accueil, la personne handicapée ou sa famille est écoutée, sensibilisée. Puis elle est examinée, un plan de réadaptation lui est établi et exécuté avec les activités de l’Espace contact (séances de rééducation et suivi à domicile), tout ceci dans le but d’une prise en charge globale de la personne handicapée.

 

Satisfactions

 

Les personnes handicapées sont satisfaites sur le plan physique, psychique et social. Les familles quant à elles sont satisfaites du soutien psychologique, moral et financier. Quant à l’équipe elle ressent une réelle satisfaction morale.

 

Les difficultés sont pour la plupart liées à la mobilisation des ressources humaines (professionnelles et bénévoles) et aux préjugés sociaux pour la sensibilisation des populations et à la mobilisation des ressources financières, sans oublier le fonctionnement peu efficace du comité local de gestion.

 

Il reste ainsi encore plusieurs obstacles à surmonter dont la recherche de financements pour la réalisation des projets en cours, le fonctionnement du bureau de l’ONG et la dynamisation du comité local de gestion.

 

Limites

 

La prise en charge de certains types de handicap donnent des résultats très peu satisfaisants et nous ne savons pas toujours quand doit s’arrêter l’accompagnement.

 

Pour conclure la prévention sous toutes ses formes (primaire, secondaire, tertiaire) nous permet de minimiser le handicap et d’amener la personne handicapée à un meilleur niveau de réadaptation. Le dépistage précoce du handicap permet d’éviter qu’un handicap temporaire soit définitif. 

 

 

Langue d'origine : Français
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 50 - 30 = ?
Votre réponse: