Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil FONDATION DES AMIS DE L'ATELIER Accompagnement de la personne dans sa globalité par une activité pâtisserie à Chatillon, France
Pour aller plus loin
FONDATION DES AMIS DE L'ATELIER
  • 17 rue de l'Egalité 92290 CHATENAY-MALABRY France
  • 01 46 29 59 00
  • contact@nullamisdelatelier.org
  • bruno
  • educcie@nulllive.fr
  • CITL Egalité


Accompagnement de la personne dans sa globalité par une activité pâtisserie à Chatillon, France

  • Travail et activité : Activités de jour
  • Europe : France
  • Fiche d'expérience

Par bruno le 06/08/2010

Nous sommes un CITL -Centre d'initiation au travail et aux loisirs -, situé au sud de Paris, les 24 résidents sont présents dans la journée et rentrent en foyer ou dans leur famille le soir.

1- Contexte

Nous sommes un CITL -Centre d’initiation au travail et aux loisirs -, situé au sud de Paris, les 24 résidents sont présents dans la journée et rentrent en foyer ou dans leur famille le soir. Nous sommes proches d’un centre d’aide par le travail. Les résidents ont été orientés vers ce centre de jour par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapés. Leurs capacités, si elles sont réelles, ne leur permettent pas d’accéder à une activité professionnelle.


L’activité pâtisserie fait partie d’ateliers dits de production comme la fabrication de bougies, la confection de confitures. Ces ateliers n'ont pas une dimension professionnelle, mais il s’agit bien d’un travail. Ces productions sont vendues entre autre aux étudiants d’un centre de formation de travailleurs sociaux.


2- Finalité

Par l’intermédiaire de cette activité, il s’agit de favoriser l’autonomie des personnes en situation de handicap, les aider dans leurs relations en groupe, mais aussi à aller vers l’extérieur. La vente à des clients qui développe une compréhension et une empathie à l’égard de public différents, les étudiants sociaux, permet de développer une réciprocité dans la relation, hors de toute relation d’aide.


Plusieurs temps de la semaine sont consacrés à cet atelier pâtisserie : achats des ingrédients, confection des gâteaux et vente des gâteaux. Ces temps font appel à des potentialités variées des résidents : la capacité de choisir et procéder à un achat, celle de réaliser une production et celle d’aller à la rencontre de l’autre pour lui vendre. Un bon gâteau se prépare toujours en pensant à celui qui va le manger. Toutes les cultures ont développé la dimension de l’échange et de la fête se terminant par un gâteau.

3- la mise en œuvre

Dans la semaine nous allons avec les résidents faire les courses le lundi pour l’atelier pâtisserie avec quatre personnes. L’activité pâtisserie commence le mardi à 9h 30, cinq ou six résidents participent.


Nous commençons par des notions d’hygiène : se laver les mains, se mettre une charlotte sur la tête. Au cours de l’atelier chacun fait un gâteau qu’il choisit lui-même, à la banane, à la noix de coco, à la pomme, au chocolat, le gâteau doit être terminé à 12h. Nous réalisons des gâteaux simples. Etant de culture algérienne, pendant les vacances je leur apprends aussi à réaliser des gâteaux orientaux alors l’atelier dure toute la journée.


Le groupe n’est pas homogène, deux personnes sont plus autonomes, l’une d’elle en fin d’année travaille seule, elle sait le nombre d’œufs, les proportions, un travailleur du CAT vient avec sa recette et la réalise. Toutefois la plupart des résidents a besoin d’être guidé dans l’élaboration des gâteaux.


J’accompagne plus spécifiquement les personnes qui ont le plus besoin d’aide. Je cherche toujours à les responsabiliser à les encourager, ce sont des adultes. L’écoute de la personne a une part importante. Si elle est fatiguée, elle peut se reposer, regarder les autres.


Lorsque les gâteaux sont en cuisson, nous nettoyons les ustensiles, la cuisine afin de laisser le lieu propre.
Tous les mercredis, nous allons vendre les gâteaux dans un centre de formation de travailleurs sociaux. Ils sont sensibilisés au milieu du handicap.


Nous installons quatre stands : bougies, confitures, gâteaux, café et jus de fruits. Cette vente des produits est aussi un lieu d’apprentissage. Nous avons appris à respecter l’hygiène, ne pas mettre ses doigts sur les gâteaux ou dans les verres en les posant à l’envers sur la table.


Le résident apprend à mieux entrer en relation, dire bonjour, regarder la personne, lui demander ce qu’elle souhaite, attendre sa réponse. Il est valorisé lorsque l’on trouve son gâteau bon, il est fier de dire que c’est lui qui l’a fait.


En général tous les gâteaux sont vendus, mais pour leur satisfaction, je garde des parts afin qu’ils puissent déguster leurs gâteaux.


4. Les moyens

Pour la réalisation des gâteaux je suis seule en cuisine avec les résidents, je les accompagne de façon très proche, en étant très présente par l’encouragement verbal, l’aide concrète. Pour la vente des gâteaux pour des raisons de sécurité, nous sommes deux animateurs.


Sur le plan budgétaire nous sommes autonomes, avec le produit de vente des gâteaux, nous achetons les ingrédients pour la semaine suivante. Avec l’excédent de nos ventes, nous avons eu la possibilité d’aller déjeuner sur les bateaux mouches l’été dernier. Nous disposons d’une cuisine avec des ustensiles simples, plats, moules, un four .Ce travail ne nécessite pas de formation particulière, l’apprentissage se fait peu à peu.

5. le bilan

Les personnes sont très motivées pour venir à l’atelier pâtisserie et elles évoluent.
Cet atelier leur permet de développer l’hygiène, leur mémoire, les relations entre eux et avec l’extérieur. Plusieurs dimensions de la vie du résident sont ainsi prises en compte. Leur travail étant reconnu, elles sont valorisées. Le regard des autres sur elles change. C’est un apprentissage à la vie, au respect entre eux, à l’ouverture vers l’extérieur.

Pour l’accompagnant cela demande de la patience, le respect du rythme du résident, d’être très disponible et vigilant pour que chacun puisse réussir. Savoir aussi gérer le stress est important, car nous devons terminer notre travail en un temps donné.

Langue d'origine : Français
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 10 + 4 = ?
Votre réponse: