Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil Rimlishof Mini séjours de répit pour aidants et aidés, une démarche riche de sens et de résultats, Guebwiller, France
Pour aller plus loin
Rimlishof
  • 3, rue du Rimlishof 68530 Buhl France
  • +33 (0)3 89 76 82 10
  • info@nullrimli.com
  • claire Matter
  • claire@nullrimli.com


Mini séjours de répit pour aidants et aidés, une démarche riche de sens et de résultats, Guebwiller, France

  • Résidentiel : Accompagnement
  • Europe : France
  • Fiche d'expérience

Par claire Matter le 29/07/2015

Le Rimlishof propose un moment de de répit dans leur lourd quotidien, autant pour les aidants que pour les aidés. Un temps pour oser la confiance et permettre à d'autres de prendre soin de l'aidé, pour mieux le retrouver ensuite.

 

  1. Le contexte

Situé en Alsace, au pied du Parc Régional des Ballons des Vosges, le Rimlishof est une Centre d'accueil, ouvert à un large public.  S'étendant sur une surface de 3,4 hectares, sa capacité d'accueil est de 150 places. Il dispose de 3 bâtiments d'hébergement, 3 salles de conférences, une grande salle à manger et une cuisine centrale. Les repas sont cuisinés sur place.

L'association gestionnaire, « Les Amis du Rimlishof », est une émanation locale de la Ligue pour la Lecture de la Bible.  Son mot d'ordre : « L'accueil de chacun avec ses différences, notre vocation ! ».

Ainsi, le Rimlishof propose tout au long de l'année des séjours de vacances pour enfants, jeunes et adultes, classes de découverte, séminaires, formations, fêtes de familles, réunions d'entreprises, événements culturels. Depuis quelques années, cet accueil s'est étendu vers la personne en situation de handicap et de son entourage. Ainsi sont proposés  des séjours adaptés, conférences, formations, rencontres et les mini-séjours de répit pour aidants et aidés. En parallèle, 2 autres types d'accueil sont proposés:   l'hébergement d'urgence pour 13 familles demandeurs d'asile en partenariat avec le 115, et une micro-crèche de 10 places dont 3 réservées aux enfants porteurs de handicap.

 

  1. La finalité de l’expérience

Le besoin de s'octroyer un temps de répit dans leur lourd quotidien, autant pour les aidants que pour les aidés, a été l'élément déclencheur pour la mise en place de cette expérience. Le Rimlishof, de par ses valeurs fondatrices, sa situation géographique et son infrastructure, s'est proposé d'y répondre : permettre aux aidants et aux aidés de vivre ensemble un temps différent,  la durée d'un week-end,  hors institution et hors domicile, dans un cadre nouveau en pleine nature, loin des contraintes habituelles.  Un temps de repos.

Pour optimiser les échanges entre elles, le nombre de familles est limité à 5 par séjour. La dynamique ainsi créée favorise la rencontre avec d'autres qui vivent une situation similaire, un lieu de parole et d'échanges, la (re)découverte de l'autre dans un contexte différent, des moments de détente, la mise en lien avec d'autres aides possibles : associations, professionnels….. Oser la confiance : permettre à d'autres de prendre soin de l'aidé, pour mieux le retrouver ensuite.

 

  1. La mise en œuvre, le déroulement

Le premier mini-séjour s'est déroulé en juin 2013. Chaque année, nous en proposons trois, au fil des saisons : au printemps, en été et en automne. La durée est de 48h en pension complète, soit 2 jours et 2 nuits sur place, du vendredi soir 18h au dimanche soir 16h.  Les participants sont des mamans avec leur enfant handicapé moteur et/ou mental, des couples dont l'un d'eux est atteint d'une maladie dégénérative et la fratrie. Certaines familles reviennent, en parlent à d'autres. Aujourd'hui, nous avons accueilli 11 familles différentes.

Le mini-séjour commence par un temps d'accueil, le temps de se poser et de se familiariser avec ce nouvel environnement. Le rythme du Week-end respecte le besoin de repos des uns et des autres. Les temps communs aidants-aidés comme  les repas, les courtes veillées du vendredi et samedi soir, s'alternent avec des moments proposant des activités parallèles : samedi et dimanche matin, un groupe de parole pour les aidants pendant que les aidés font une autre activité adaptée à leur besoin et leur degré d'autonomie. Les après-midi 2 programmes sont proposés à chaque groupe, pour terminer avec un moment festif autour d'un goûter.

Le déroulement du WE n'est pas standard : il varie en fonction des saisons et des personnes présentes. Toutes les ressources touristiques et environnementales sont exploitées : visites de sites remarquables, musées, balades dans la nature, activités manuelles et créatives, pâtisseries traditionnelles, musique, rencontre avec différents intervenants, des moments de « rien »...

Le Rimlishof met tout en œuvre pour choyer ses hôtes : excellente cuisine faite sur place, hébergement confortable et adapté, personnel d'encadrement à l'écoute...

 

  1. Les moyens dont vous avez eu besoin ?

Le personnel impliqué est aussi bien celui du Rimlishof pour la logistique et la coordination du séjour, la cuisine et l'hôtellerie, que des prestataires et des bénévoles de l'association, pour l'animation des activités choisies.

Le coût du séjour, toutes prestations comprises est de 125€ par personne, supporté par la famille. Une demande d'aide auprès de la MDPH  (Maison départementale de la Personne Handicapée) est en cours.

  1. Quelle évaluation faites-vous aujourd’hui ?

Les objectifs fixés au départ ont été atteints .

Les personnes bénéficiaires apprécient ce temps de répit qu'elles se sont autorisé, le cadre bucolique, le calme, les activités proposées , l'écoute et  la confiance dans l'encadrement, la concrétisation d'autres possibles dans leur quotidien. De solides liens se sont tissés.

Les répercussions de cette expérience sont nombreuses :  naissance d'un groupe de parole « Coeurs de mamans » initié par l'OCH (Office Chrétien des personnes handicapées) qui se réunit mensuellement au Rimlishof, nouveaux séjours organisés avec des associations locales comme France Parkinson, France Alzheimer, Trisomie 21 Alsace, organisation de journées à thème comme la Journée nationale des Mamans, ...

Les difficultés rencontrées se situent au niveau du caractère aléatoire des inscriptions, qui peuvent changer au dernier moment. Deux mini-séjours  ont du être annulés par manque d'inscrits.

Ceci peut s'expliquer par la tension que peuvent traverser les aidants : d'une part le désir de vivre ce temps de répit , et d'autre part la crainte de rencontrer l'autre et confier son aidé à une autre personne, même le temps de quelques heures. Et pourtant, les effets sont bénéfiques !

L'enseignement que nous en tirons est de ne pas baisser les bras, même pour un public en petit nombre. User de persévérance !

Un conseil à donner : ne pas hésiter à parler de ce projet aux personnes concernées, aux associations, les inviter à visiter le site, à en parler autour d'eux. L'expérience en vaut la peine !

 

 

 

 
   

 

 

 

 

 

 

Langue d'origine : Français
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 4 + 4 = ?
Votre réponse: