Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil Interface Handicap www.interface-handicap-accessible.com : favoriser l’accès de tous aux technologies de l’information et de la communication, Paris , France
Pour aller plus loin
Interface Handicap
  • 160, rue d'Aubervilliers 75019 Paris France
  • 0
  • association@nullinterface-handicap.org
  • Laetitia Ouakil
  • louakil@nullinterface-handicap.org


www.interface-handicap-accessible.com : favoriser l’accès de tous aux technologies de l’information et de la communication, Paris , France

  • Inclusion : Accessibilité
  • Europe : France
  • Fiche d'expérience

Par Laetitia Ouakil le 17/09/2013

Interface Handicap vise la qualité d’usage de tous les publics dans toute la dite « chaîne d’accessibilité ». Comment le service d’information sur les nouvelles technologies a-t-il été élaboré pour prendre en compte l'accessibilité de tous les publics incluant les personnes ayant un handicap mental ?

1. Le contexte

Association loi 1901 à but non lucratif, Interface Handicap œuvre pour l’égalité d’accès à la vie sociale, scolaire, professionnelle et culturelle des personnes handicapées. Dans une dynamique de réseau et de concertation avec le milieu associatif, elle conseille et accompagne les personnes handicapées et les professionnels, dans le cadre de la législation en vigueur, pour répondre au mieux aux besoins et attentes de tous les publics.

Le travail d’Interface Handicap vise la qualité d’usage de tous les publics dans toute la dite « chaîne d’accessibilité ». Organisme de formation de référence, elle forme les professionnels à l’échelle nationale de plusieurs établissements culturels, aidant à dynamiser les réseaux sur des échelles territoriales en matière de prise en compte des publics en situation de handicap.

Interface Handicap est aussi un service d’information sur les nouvelles technologies. Les informations mises en ligne tendent à être accessibles à tous.
Les efforts ont été dernièrement concentrés sur la mise en ligne de vidéos pédagogiques avec précisément l’objectif de répondre à tous les internautes, quel que soit leur handicap.

2. La finalité

Très peu de sites Internet répondent aux standards d’accessibilité en vigueur.
Les personnes handicapées ont recours de plus en plus aux nouvelles technologies grâce aux formidables avancées opérées dans ce domaine. Pourtant, nombreux sont les sites encore non compatibles avec les assistances techniques utilisées par les personnes handicapées. Notre dernier film réalisé avec la collaboration de la Fondation Garches, et bientôt en ligne, traite de cette compatibilité indispensable avec les outils informatiques pour « faire ses courses, préparer son voyage, payer ses impôts, voire ses contraventions comme tout le monde », expliquera Véronique personnage principal de nos interviews. Notre objectif est de sensibiliser un maximum de professionnels sur le sujet des nouvelles technologies, pour que l’accessibilité ne soit plus seulement que « virtuelle ».

Interface Handicap souhaite sensibiliser et former le plus grand nombre d’acteurs professionnels, financeurs, structures culturelles, familles et personnes handicapées sur le sujet  pour informer sur le champ des possibles et sur les améliorations encore à gagner sur ces sujets.

Les contraintes techniques et financières sont les principaux freins du projet ; ces obstacles ont été surmontés grâce au soutien de la Fondation Steria pour la création des vidéos pédagogiques actuellement en ligne.

3. La mise en œuvre, le déroulement

Le site est né en 2007, et plusieurs évolutions ont eu lieu.  La préparation de la nouvelle version actuellement disponible [2013] aura duré près de deux ans. Il aura fallu faire le difficile choix de passer à un nouveau CMS [Content Management System : outil de gestion de contenu, SGC en français] pour parvenir aux objectifs d’accessibilité que nous souhaitions atteindre et de trouver une équipe en capacité de développer un outil en HTML 5 dans le cadre des financements dont nous disposions. De nombreux tests par des contributeurs en situation de handicap avaient été réalisés sur le site dans sa version antérieure, et l’idée d’y consacrer encore tout ce temps pour notre petite équipe était une décision lourde de conséquences.

Il aura fallu faire des choix sur le plan technique. Plusieurs arbitrages notamment pour contenter « le plus grand nombre » dans leur navigation. Aussi les critères d’utilisation ont été les principaux points retenus pour déterminer les options techniques à prendre, parfois au détriment de préférences de certains publics déficients visuels notamment : des obstacles dits « gênants » mais non bloquant pour leur navigation notamment…

Les informations et outils mis à disposition sur le thème des nouvelles technologies et du handicap sont classés selon plusieurs critères, notamment le type de handicap ; l’on peut cocher « handicap mental », ce qui permet de trouver les résultats de recherche suivants : http://www.interface-handicap-accessible.com/spip.php?page=recherche_multi_critere&motcle[3]=105

La collecte des informations s’est faite grâce à un réseau de bénévoles que nous avions sensibilisé sur le sujet. Aussi, les industriels ciblent une tranche de la population en oubliant les atouts de leurs systèmes, notamment les produits à assistance vocale, à titre d’exemple, qui permettent de répondre aux besoins de certains publics en situation de handicap mental face aux problèmes de l’écriture ou de lecture.

Aussi, sur notre site, dans une perspective de « facile à lire », des encadrés rouges apparaissent au survol, pour permettre d’identifier plus facilement les zones d’informations et l’interaction avec la souris de l’ordinateur. Chaque fiche est présentée de façon structurée avec un premier résumé d’information court avec pour objectif de décrire, en peu de mots, le produit. Puis, « lire la suite » indique de façon courte les indicateurs apportant précision sur le produit. Ce travail de réécriture se veut le plus possible « tout public », même si nous le savons plus globalement destiné au public adulte (professionnels et familles).
Enfin, dans l’accès personnalisé au site (premier lien du menu du haut), l’internaute a la possibilité d’activer une synthèse vocale, aide dédiée aux personnes malvoyantes, mais aussi aux personnes pour qui la maîtrise de la langue écrite est un obstacle. Un compagnon que nous devons encore améliorer en 2014 notamment pour permettre une meilleure visibilité et compréhension des options qui sont proposées.


4. Les moyens

Sur le plan humain : Parrains, partenaires et contributeurs ont permis la réalisation du site.

Sur le plan financier : La Fondation Steria a financé la création de vidéos pédagogiques.

Sur le plan technique et matériel : L’association travaille avec ses ressources matérielles propres pour la création et la maintenance du site (ordinateur, logiciels appropriés gratuits ou mis à disposition). Une petite équipe de volontaires, impliqués dans le réseau de l’association et ayant une réelle empathie pour le sujet, a travaillé à la réalisation des films.

5. Evaluation

Aujourd’hui, la nouvelle version du site est très satisfaisante pour l’association comme pour les testeurs. Le site est navigable sur les dernières générations de tablettes tactiles et autres smart phone en tous genres, sauf le player qui est à faire évoluer pour être entièrement paramétrable aussi sur ces nouveaux outils. Une campagne de communication pour l’annoncer aura lieu très prochainement et permettra d’obtenir davantage de retours, dont ceux des lecteurs de Handiplanet, n’est-ce-pas ? smiley

Le visionnage et l’accès aux sources visuelles et sonores ont été rendus possibles pour tous les publics (à l’exception – cela ne saurait tarder – des publics pratiquant la Langue des Signes Française). Une version en anglais est en cours de préparation.
La série de vidéos va être prolongée, notamment autour du handicap mental et auditif.


Ce projet est tout à fait reproductible à condition d’être sensibilisé et formé sur les attentes des personnes en situation de handicap en matière d’accès au web et de trouver un développeur qui aura la patience de travailler sur l’ensemble des points d’accessibilité et obstacles à résoudre. Plus de sites les développeurs réaliseront avec ces standards à respecter, plus il leur sera facile d’arbitrer des points en réponse aux demandes de commanditaires dans le respect de l’accès à l’information de tous.

Interface Handicap est organisme de formation et forme les professionnels sur le sujet de l’accessibilité numérique.

Langue d'origine : Français
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 10 + 4 = ?
Votre réponse: