Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil Association des Parents et Amis des Personnes Encéphalopathes (APAPE) Espace Rencontre (ER) : centre d'épanouissement de loisirs et d'échange pour mères et enfants handicapes, Lomé, Togo
Pour aller plus loin
Association des Parents et Amis des Personnes Encéphalopathes (APAPE)
  • 124, Bd du 30 Août-Soviépé Lomé 81339 Lomé Togo
  • Cel : +228.90 19.23.51/52 ou Tél. :+228 22 35.67.76
  • apape97@nullyahoo.fr
  • APAPE
  • apape97@nullyahoo.fr
  • Association of Relatives and friends of those encephalopathy (AAPP) from Togo (Establishment)


Espace Rencontre (ER) : centre d'épanouissement de loisirs et d'échange pour mères et enfants handicapes, Lomé, Togo

  • Vie sociale et quotidienne : Vie personnelle et affective
  • Afrique : Togo
  • Fiche d'expérience

Par APAPE le 03/08/2010

Espace Rencontre est un concept qui sort l'enfant handicapé de l'isolement et permet aux « parents de parler à d'autres parents » .


Espace Rencontre est un concept qui sort l’enfant handicapé de l’isolement et permet aux « parents de parler à d’autres parents » . Centre d’accueil, d’écoute, d’échanges d’expériences, il aide les mères à lutter contre la peur, la culpabilité ou la honte que la société togolaise fait encore peser sur elles. L’espace leur permet d’échanger et de recevoir un soutien pour elles mêmes et leur enfant. C’est aussi un lieu d’épanouissement et de loisir pour enfants handicapés. Sur le modèle du projet global inclusif, l’espace rencontre offre des services qui répondent aux besoins individuels ainsi qu’un suivi sur le temps. Deux (2) Espaces Rencontre sont actuellement logés au sein des Centres Médico-sociaux à Lomé.

LE CONTEXTE


L’Association des Parents et Amis des Personnes Encéphalopathes (APAPE) est domicilié en République Togolaise, Région Maritime, Préfecture du Golfe, au 124, Boulevard du 30 Août-Soviépé, en face de l’Agence Togocel et de l’Agence SANYA MOTO Adidogomé. L’APAPE est une association apolitique, à but non lucratif, créée le 30 Janvier 1997 en respect de la loi de 1901 qui régit les associations. Elle est enregistrée sous le N° 5853/MIS/97 du 02 décembre 1997 et représentée par son Directeur de Programme Monsieur ALIPUI N. Yawovi Victor.


La Direction de Programme de l’APAPE compte cinq (5) postes permanents dont :


- un Directeur de Programme : M. Victor Yawovi ALIPUI N.


- un Chef Projet RBC (Réadaptation à Base Communautaire) : M. Samuel A. NANA


- un Chargé des Groupes Organisés : M. Rodrigue Koffi AHEGO


- un Chargé du volet Sensibilisation : M. Innocent Kodjovi ALIPUI


- une Chargée du Volet GENRE : Mlle Elom NOMESSI


La direction de programme compte également huit (08) bénévoles (Agents RBC), réparties dans ses zones d’action et qui travaillent à mi-temps.


L’objectif primordial de l’APAPE est d’œuvrer à l’amélioration des conditions de vie des personnes handicapées en général et des personnes déficientes intellectuelles en particulier. Dans le souci d’atteindre cet objectif, l’APAPE opte pour la stratégie de Réadaptation à Base Communautaire (RBC).


Sa spécificité par rapport aux autres associations du Togo est l’insertion sociale des personnes handicapées en général et des personnes ayant une déficience intellectuelle en particulier (Education Intégrée ; Intégration Professionnelle ; Sport Adapté ; Formation ; Sensibilisation ; Rééducation fonctionnelle ; Rééducation Orthophonique ; Octroie d’aides techniques -prothèses, orthèses, béquilles, tricycles, fauteuils roulants, etc.-).

Par ses actions, l’APAPE souhaite toucher les autorités administratives, les bailleurs de fonds, les organisations non gouvernementales (ONG), les associations de/pour personnes handicapées, les parents et amis des personnes handicapées, les personnes handicapées et toute la communauté qui participe aux habitudes de vie de l’homme.


L’APAPE a des partenaires sur le plan national et international :


Sur le plan national : Handicap International TOGO / Fondation Liliane TOGO / FETAPH (Fédération Togolaise des Associations des Personnes Handicapées) / FETOSPA (Fédération Togolaise de Sports Paralympiques) / DED (Service Allemand de Développement) Togo / SCAC (Service de Coopération et d’Action Culturelle) de l’Ambassade de France Togo / UNICEF TOGO / HCDH (Haut Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme) Togo



Sur le plan international : Inclusion Internationale (Ligue Internationale des Associations des Personnes Handicapées Mentales) Siège : Londres (Grande Bretagne). / INAS-FID (Fédération Internationale de Sports pour Personnes Handicapées Mentales) Siège : Böllnas (Suède). / Inclusion Afrique et Océan Indien (Fédération Panafricaine des Associations des Personnes Handicapées Mentales) Siège : Ouagadougou (Burkina-Faso). /
Deutsch-Afrikanische Zusammenarbeit (DAZ) Siège : Greifswald (Allemagne). / Association « Les Amis de l’Atelier » Siège : Paris (France).  Etablissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT) Siège : Vitry sur Seine (France). Handiplanet Echanges : Marcoussis France



Cette expérience de l’ESPACE RENCONTRE se déroule dans le cadre de l’exécution du projet : des parents qui partagent avec d’autres parents, promotion des droits des enfants handicapés aux Loisirs avec l’appui de Handicap International et de la FETAPH.


Finalité de ces espaces rencontres


De part certaines croyances togolaises, l’enfant handicapé est rejeté par la communauté. Il est source de malheur pour les parents. La mère est accusée d’avoir, pendant sa grossesse, enfreint aux interdits (dans certaines communautés, il est interdit pour les femmes enceinte de se rendre dans certains endroits, de manger dans certains lieux, etc.). Le handicap de son enfant en est la conséquence. Devant cette exclusion par la société, la mère devient la seule responsable pour la prise en charge de son enfant handicapé et développe des sentiments de peur, de culpabilité ou de honte à présenter l’enfant aux yeux de tous. Complètement démunie devant la problématique du handicap, elle est amenée à isoler son enfant.


Donc, c’est pour offrir un cadre d’accueil, d’écoute, d’information, d’échange d’expériences, de jeux et loisirs aux mères d’enfants handicapés et leurs enfants handicapés que ce volet du projet est exécuté pour répondre aux préoccupations de ces derniers d’où le slogan « DES PARENTS QUI PARLENT A D’AUTRES PARENTS ».

Par cette activité, les familles s’apercevront qu’elles ne sont pas les seules dans la communauté à avoir un enfant handicapé. Les femmes souvent considérées comme responsable de « l’état » de leur enfant trouveront un espace de dialogue et d’écoute pour estomper les sentiments de honte et de culpabilité. Les échanges avec d’autres mères seront sources de soutien et de solution pour un problème spécifique dû au handicap de l’enfant. Tout en mettant l’enfant au centre des préoccupations de cette activité, le bénéfice ira aussi à la mère (femmes).

Les activités sont centrées autour de trois thèmes : l’Information, le Partage d’expériences et la rencontre. On note trois temps forts :


1) Espace d’Accueil :


C’est la première étape qui permet de cerner les besoins. L’usager est mis en confiance, ce qui lui permet de s’assurer qu’il est entendu. L’animateur est formé pour « placer », la réalité de l’autre (ses mots, mais aussi ses silences, ses regards, ses émotions, ses connaissances, ses savoirs faires, etc.) au centre de l’attention.
Cette phase d’analyse globale est très importante : la déculpabilisation.


2) Espace d’Information :


Différents supports sont mis à disposition (brochures, vidéo, dépliants, affichettes).
L’Espace Rencontre, est apte à renseigner le demandeur en lui fournissant toutes les informations pouvant potentiellement répondre à sa demande et donc susceptibles de l’aider.


3) Espace de Rencontre (ER) :


Des parents, surtout les mères, se rencontrent pour partager leurs expériences (échecs et réussites). Elles sortent de la solitude et de l’isolement qu’elles vivent. Des réunions-débats y seront organisées sur des thèmes correspondant aux préoccupations des usagers. Les objectifs intermédiaires que nous attendons sont :
La prise de conscience de la communauté sur la nécessité de la considération des personnes handicapées, l’autonomie des enfants handicapés, la prise en charge des enfants handicapés, le dépistage précoce du handicap, etc.


Approche Transversale :


Sur le modèle du projet global inclusif, l’Espace Rencontre a pour stratégie de couvrir l’ensemble des secteurs clefs de l’insertion de l’enfant ou du jeune enfant en situation du Handicap.

 

Approche Individualisée :

 

Il offre des services qui répondent aux besoins individuels des enfants en situation de handicap.




Leur mise en œuvre, leur déroulement 



Les deux (2) Espaces Rencontre sont logés au sein des Centres Médico-Sociaux (CMS) d’Adidogomé et d’Agoè-Nyivé dans la zone péri - urbaine de Lomé. L’Espace Rencontre d’Agoè-Nyivé a démarré le vendredi 05 juin 2009 à 15 heures GMT. Celui d’Adidogomé a démarré le mardi 11 juin 2009 à 15 heures GMT.

Dans les différents Espaces Rencontre, les activités sont axées sur l’accueil, l’écoute, l’échange d’expériences et le jeu des enfants handicapés. Deux (2) animateurs par Espace sont préalablement formés et interviennent à travers leurs acquis pour le plein épanouissement des usagers via des animations (chants, danses, formations, éducation, sensibilisation, discussion) et accompagnent ces derniers jusque dans leur zone d’habitation pour vivre les réalités de vie des mères et de leurs enfants en vue de trouver une solution pour pallier à des difficultés que vivent ceux-ci. Ils font le suivi à domicile, à l’école, aux marchés, aux bureaux, etc. L’APAPE assure la mise en œuvre des idées soumises par les animateurs en prenant en charge certains besoins des enfants handicapés tels que les frais de scolarité, les fournitures scolaires, les aides techniques, les rééducations, etc.

Ces rencontres tiennent deux (2) fois par semaines. A Agoè-Nyivé, tous les Lundis et Vendredis après midi de 15 heures à 17 heures sont retenus pour les séances d’animation. Tous les Mardis et Jeudis après midi de 15 heures à 17 heures, les usagers se retrouvent à l’Espace Rencontre d’Adidogomé.


Tout comme les animateurs des Espaces Rencontre, les familles des enfants handicapés participent au bon déroulement des activités donc à toutes les activités ayant trait à l’animation de l’Espace. Ceci dans le respect du slogan « Des parents qui parlent à d’autres parents ».


Les moyens utilisés


- Sur le plan humain, les animateurs et les agents RBC de l’APAPE qui sont formés avec l’appui de Handicap International et de la FETAPH interviennent auprès des familles, des enseignants, des patrons d’atelier, les maris des mères d’enfants handicapés, etc.


Toutes les activités, les visites, les suivis se déroulent suivant un planning donné et ceci tous les jours ouvrables de l’APAPE du Lundi à Samedi. Les animateurs et les différents intervenants coordonnent les activités mutuellement et ceci sans réserve.


- Sur le plan financier, l’APAPE a bénéficié de l’appui financier de Handicap International et de la FETAPH à travers ses partenaires.


- Sur le plan technique et matériel, les animations se déroulent sous les hangars construits avec l’appui financier de Handicap International et de la FETAPH, qui ont aussi doté les espaces, des chaises en plastiques, des sceaux en plastiques, des gobelets, des nattes, des jouets, des détergents, des désodorisants, des tapis, des mouchoirs, des postes récepteurs, des posters, des prospectus, des desseins d’arts, des ballons, des castagnettes, des tam-tams, des crayons à papier, des crayons de couleurs, des gommes, des paquets de papiers rame, etc.


Pour le suivi à domicile, à l’école, à l’atelier, etc., les animateurs utilisent comme moyens de déplacements les deux (2) motos appartenant au Directeur de Programme et au Chef Projet RBC. Ils utilisent également les moyens de communication (téléphone) pour informer les usagers sur des activités données ou sur la visite des professionnels et des personnes qui désirent savoir comment fonctionne l’Espace Rencontre.

Evaluation

 

Nous avons atteint les objectifs que nous nous sommes fixés au départ dans la mesure où les usagers disposent d’un cadre idéal d’accueil, d’écoute, d’information, d’échange d’expériences et de jeu pour les enfants handicapés et leurs mères. Nous avons également à travers ces « Espaces Rencontre », dépisté et regroupé plus de deux cent soixante (260) enfants handicapés.


Pour les bénéficiaires, l’Espace Rencontre est comme le jardin d’Eden où les plus démunis trouvent la joie. Il n’y a pas de division, de distinction, de discrimination. Il existe un grand brassage d’enfants présentant divers types et degré de handicap. Avec les messages ventilés par les animateurs, les bénéficiaires font preuve d’un soulagement total et comprennent plus le handicap. Ils prennent conscience de l’assistance à leurs enfants par eux-mêmes en un premier temps.


Pour l’APAPE, nous nous réjouissons d’un grand pas effectué à travers l’existence de ces espaces qui servent désormais de lieux de rencontre des parents et de leurs enfants handicapés, un aspect qui vient soulager une partie des tracas que nous faisons dans la prise de contact avec ces derniers.


Nous avons rencontré beaucoup de difficultés dans la mise en œuvre de ce projet :


- l’insuffisance de moyens financiers : indemnités des animateurs, crédits de communications, prise en charge des enfants handicapés (rééducation fonctionnelle, orthophonique, aides techniques, opération des cas spécifiques, etc.), intégration scolaire et professionnelle d’un nombre conséquent, création d’activités génératrices de revenus (AGR), etc.

 

- l’insuffisance des moyens de déplacement


- l’autosuffisance alimentaire des enfants handicapés et de leurs mères


Après plus de six (6) mois de gestion de ces espaces, il nous incombe aujourd’hui de répondre favorablement aux besoins financiers que nécessitent la prise en charge du handicap des enfants en accordant une autonomie financière de leur mère à travers l’initiation des AGR. Il ressort également d’appuyer les animateurs qui sont attendus de pieds fermes par d’autres activités liées aux espaces rencontre. Egalement, la mise à disposition des animateurs de deux (2) motos (engins à deux roues) pour faciliter leur déplacement est une nécessité.

Dans ce genre d’activités, la volonté de vouloir aider les parents d’enfants handicapés les amènent à soumettre tous leurs besoins aux tierces. Nous restons donc limiter dans la prise en charge complète des enfants handicapés.

Il est souhaitable de disposer d’une intervention permanente des Kinésithérapeutes, des orthophonistes, bref des acteurs qui rentrent dans la prise en charge des personnes handicapées pour consulter à temps les enfants en vue d’une prise en charge précoce.


Les deux (2) Espaces Rencontre que nous gérons ne profitent qu’à la communauté d’Agoè-Nyivé et d’Adidogomé. Nous avons donc en projet l’installation d’autres espaces rencontre dans les localités suivantes : Zanguéra, Ségbé, Adétikopé, Tsévié, Noépé, Mission Tové, etc.


L’action est reproductible à conditions de disposer des éléments (local, ressources matérielles, formation d’autres animateurs, etc.) qui rentrent dans la mise en œuvre de celle-ci, sensibilisations des populations des localités cité ci-dessus pour les informer de l’installation de l’Espace.

 

Langue d'origine : Français
fanja andrianomenjanahary
04/08/2013 13:40
Bonjour , je suis une mere d'enfant autiste nous sommes à l'OCEAN INDIEN ( madagascar )j' ai besoin de conseil aide , il est cinq ans maintenant
Merci à vous
Handiplanet
05/08/2013 09:05
Bonjour Madame,
Vous pouvez entrer en contact avec l'APAPE au Togo en utilisant les coordonnées situées dans la colonne à droite de cette fiche.
Par ailleurs, à Madagascar, vous pourrez joindre à Antananarivo l'ACBHM, association qui propose entre autres un soutien appelé "école des parents", ou encore le centre Rayon de Soleil, qui est formé sur l'autisme en particulier.
Bien cordialement

L'équipe Handiplanet
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 50 - 30 = ?
Votre réponse: