Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil Les Râteaux d'Anne-Blanche Le Râteau d'Anne-Blanche, une activité génératrice de revenu, France
Pour aller plus loin
Les Râteaux d'Anne-Blanche
  • Lacan 15600 Saint-Constant France
  • 04 71 49 10 02
  • alain.courbaize@nullwanadoo.fr
  • Alain Courbaize
  • alain.courbaize@nullwanadoo.fr


Le Râteau d'Anne-Blanche, une activité génératrice de revenu, France

  • Travail et activité : Production et service
  • Europe : France
  • Fiche d'expérience

Par Alain Courbaize le 09/10/2012

Fabrication de râteaux par une jeune femmes déficiente intellectuelle avec un statut d'auto-entrepreneur
  1. Le contexte

 

Anne-Blanche, 53 ans, est handicapée mentale. Elle ne sait ni lire ni écrire mais vit avec son père et sa mère sans difficulté particulière. Elle connait quelques difficultés lors de ses déplacements du type « agoraphobie ». Ses échanges verbaux sont normaux, elle comprend bien ce qu’on lui explique, elle a beaucoup de mémoire. Annae-Blanche a choisi le statut d’Auto-Entrepreneur en juillet 2011 car elle fabrique des râteaux à Lacan entre Aurillac, Rodez, Figeac et Decazeville.

Anne-Blanche dispose d’un local de 60 m², surface qu’il est possible de doubler ou plus.

Le projet d’Anne-Blanche est de passer de 4 râteaux fabriqués par jour à 8, 12 et 24.

Actuellement les râteaux d’Anne-Blanche permettent de fournir 80 magasins sur le Cantal, le Lot et l’Aveyron. Or il y a 90 départements en France ; les possibilités d’expansion sont grandes. A ce jour 2000 râteaux ont été fabriqués et vendus et réglés.

Cet atelier peut accueillir des personnes qui aiment les travaux manuels et il est possible de proposer des activités différentes pour éviter la monotonie. La capacité d’accueil est pour le moment de 3 ou 4 mais pourrait être revu à la hausse par la suite.

 

  1. La finalité de l’expérience

 

La finalité de cette activité est de donner à la personne handicapée la possibilité d’avoir une vie active et de montrer aux autres qu’elle a la capacité de FAIRE.

Pour les parents, l’objectif est la prise en charge « dans un espace-temps déterminé » de leur adulte handicapée.

L’objectif final serait la création d’une micro-entreprise qui fabrique et vend 5000 râteaux par an au minimum. Cette micro entreprise serait réservée aux personnes en situation de handicap mental et serait gérée par une personne en situation de handicap physique.

 

  1. La mise en œuvre, le déroulement

 

Cette activité a démarré en janvier 2007.

Dans un premier temps, il a fallu créer un parc de machines qui permettent une fabrication « silencieuse » et « sécuritaire » pour le travailleur.

Ensuite il fallait trouver sur le marché le produit de base servant à la fabrication des râteaux.

Enfin, il fallait concevoir les différentes pièces détachées qui s’intègrent au râteau.

Le père d’Anne-Blanche a eu recours à un bureau d’études qui, à partir d’un modèle existant, a recréé un modèle nouveau mais ressemblant. Le bureau d’études a aussi conçu les machines et les outillages nécessaires.

 

  1. Les moyens dont vous avez eu besoin ?

 

Sur le plan humain, c’est le père d’Anne-Blanche qui a fourni le financement et une partie de la matière grise pour les aspects techniques des râteaux. Il s’est armé d’une grande patience et d’une volonté acharnée. Anne-Blanche et sa famille n’ont bénéficié d’aucune aide pour monter ce petit atelier. C’est le père d’Anne-Blanche qui a assuré lui-même la prospection de tous les magasins (80) qui vendent cet article (avec une garantie totale de 3 ans sur tous les éléments du râteau, excepté le manche).

Son épouse l’a secondé tout au long du parcours et reste toujours présente pendant les temps de fabrication. Elle intervient en cas de difficultés lorsqu’Anne-Blanche ne peut pas résoudre un problème et il y en a de temps en temps.

 

  1. Quelle évaluation faites-vous aujourd’hui ?

 

Les objectifs des parents ne sont plus les mêmes aujourd’hui que ceux de départ en janvier 2007, ces derniers ont en effet été atteints : Anne-Blanche travaille régulièrement et dans la joie, le produit est de très bonne qualité et ne fait l’objet d’aucune garantie retour. Quatre râteaux peuvent  être fabriqués en 2 heures 50 !

 

La plus grande difficulté est la commercialisation et reste la commercialisation !

L’importance de l’implantation de l’atelier des râteaux d’Anne-Blanche peut aider à réaliser ce projet, dont son père ne fait pas une affaire personnelle, étant son âge (85 ans).

 

Pour contacter Anne-Blanche et lui commander des râteaux :

Les Râteaux d’Anne-Blanche

A-B COURBAIZE

Auto-Entrepreneur

« Lacan » - 15600 St. CONSTANT

Tél : 04 71 49 10 02

Langue d'origine : Français
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 5 + 5 = ?
Votre réponse: