Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil ABAPE Association Burkinabè d'Accompagnement Psychologique et d'Aide à l'Enfance Une autre vie est possible ! Par son action en préscolaire, l’ABAPE favorise l’intégration à l’école ordinaire d'enfants autistes, Ouagadougou, Burkina Faso
Pour aller plus loin
ABAPE Association Burkinabè d'Accompagnement Psychologique et d'Aide à l'Enfance
  • Quartier Wemtaga arrondissement 05 secteur 23 ---- Ouagadougou Burkina Faso
  • +226 78 28 31 44
  • abape_2011@nullyahoo.fr
  • Boukari PAMTABA
  • abape_2011@nullyahoo.fr


Une autre vie est possible ! Par son action en préscolaire, l’ABAPE favorise l’intégration à l’école ordinaire d'enfants autistes, Ouagadougou, Burkina Faso

  • Enfance : Intégration scolaire
  • Afrique : Burkina Faso
  • Fiche d'expérience

Par Boukari PAMTABA le 17/02/2015

Notre savoir-faire est orienté dans un but précis, celui de préparer les enfants à accéder à une école classique pour leur scolarisation et leur intégration sociale.

1 Contexte

Le centre ABAPE est situé à OUAGADOUGOU, dans l’arrondissement 23 secteur 05. Il dispose d’un local en location

L’association  ABAPE  a come projet la prise en charge de façon précoce les enfants ayant le spectre autistique et le déficients mentaux pour leur préparer à accéder une école classique pour leur scolarisation et leur intégration sociale.

L’âge des enfants  est compris entre 02 et 10 ans. Pour la plupart ils sont autistes ou déficients intellectuels. La moyenne d’âge est  d’environ 5 ans

 

Notre intervention se porte sur des activités psychoéducatives, socioéducatives et pédagogiques Nous faisons pour cela appel aux méthodes ABA et TEACCH.

 

 

2. La finalité

 

Notre objectif est de privilégier l’insertion des enfants en milieu préscolaire qui est un milieu par excellence des interactions sociales. Cela permet de voir comment ils arrivent à s’adapter socialement et qui sera nécessaire pour la suite de son cursus scolaire et de mieux les comprendre à l’âge adolescent.

L’attente des familles est justement l’acquisition de l’autonomie de leurs enfants et leurs insertions scolaires et sociales. Nous cherchons donc à créer un cadre d’épanouissement des enfants, à assurer leur autonomie et leur insertion scolaire, condition nécessaire à leur bien être social.

3. Notre fonctionnement

 

En août 2011, nous avons commencé à collaborer avec les services pédopsychiatriques et pédiatriques ainsi des sorties dans les écoles maternelles pour une détection précoce des enfants.

 

Nous évaluons les enfants sur leur compétence, élaborons un projet et fixant les objectifs à atteindre avec l’équipe du centre, tout en intégrant les attentes des parents.

 

Le centre fonctionne 11 mois sur 12, et accueille les enfants le matin de 7h30 à 12h pour ceux qui n’ont pas encore acquis l’autonomie et les capacités pour accéder dans une école et de 15h à 18h pour ceux qui ont une bonne acquisition scolaire et sont autonomes.

 

4. Nos moyens

 

Notre personnel se compose de monitrices, des psychologues, et de 03 bénévoles psychomotriciennes  venus de l’hôpital de la Salpêtrière à Paris, ainsi que d’une éducatrice bénévole. Ils ont suivi une formation spécifique en méthode ABA.

Nous ne bénéficions d’aucune aide financière publique ou privée. Nous fonctionnons sur la participation des parents d’enfants

 

Le local est loué par nous, le matériel spécifique adapté à la prise en charge des enfants n’est pas assez au centre compte tenu du coût élevé. Le matériel que nous avons actuellement est le soutien de nos partenaires  psychomotriciennes de PARIS. Nous utilisons comme outils d’évaluation le  PEP-R (Profil Psycho-Educatif Révisé)  et  le CARS (échelle de diagnostic de l’autisme). Le CARS permet de situer si l’enfant est autiste ou pas, et le degré d’autisme.

 

5. Evaluation

Nos objectifs sont moyennement atteints dans la mesure où nous avons pu intégrer certains enfants dans les écoles.

Les enfants arrivent à mieux s’épanouir dans leur environnement et les parents ont retrouvé un espoir pour leurs enfants qui ont été rejetés où refusés dans les écoles classiques. Pour nous, nous avons pu répondre à un besoin spécifique ignoré jusque-là par l’Etat et permettre à certains parents de toujours vaquer à leur occupation quotidienne.

Au vu de nos actions sur le terrain, nombreuses sont les écoles classiques qui orientent des enfants au centre ABAPE afin qu’ils bénéficient d’un soutien complémentaire. Et les enfants qui ont eu la chance de passer au centre ABAPE avant d’être intégrés parviennent à s’adapter comme les autres enfants aux activités scolaires. Pour un bon suivi des enfants il faudrait disposer d’un centre qui possède une école classique et une école spécialisée qui prépare les enfants à accéder à l’école classique au sein du centre.

 

Les difficultés sont le manque d’implication de certains parents, le contexte socio-économique et le manque de volonté de l’Etat à accompagner nos actions. Les limites c’est le manque de formation adéquate pour renforcer nos capacités

 

Les enfants qui bénéficient d’une prise en charge précoce ont plus de chance de mieux s’adapter à leur environnement et d’être épanouis.

 

Notre action a vocation a être reproduite car notre vision est adaptée et répond aux besoins sur le terrain. Mais cela nécessite d’être accompagné par des partenaires financier et techniques, ainsi que par l’Etat.

 

Pour qu’une prise en charge puisse avoir un grand impact positif, le suivi précoce des enfants s’avère très déterminant. Par conséquent cela demande une action conjuguée (école classique et spécialisée, famille des enfants, et la sensibilisation de la communauté pour un changement de comportement).IL faut avoir une vision unique : amener l’enfant à tendre vers l’autonomie et son bien-être social qui passe nécessairement par l’inclusion.

 

Langue d'origine : Français
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 15 - 5 = ?
Votre réponse: